Assassin's Creed : Black FLag

C’est l’âge d’or de la piraterie et du Nouveau monde. Attiré par les promesses de fortune, Edward Kenway, fils cabochard d’un marchand de laine, rêve de prendre la mer en quête de gloire. Le jour où la chaumière familiale est attaquée, il juge le moment opportun pour fuir sa vie de misère. Très vite, il devient l’un des plus redoutables pirates de son temps. Mais la convoitise, l’ambition et la traîtrise sévissent dans son sillage et, lorsque Kenway découvre l’existence d’un terrible complot qui menace tout ce qui lui est cher, la vengeance devient son nouveau but.  C’est ainsi qu’il va se retrouver propulsé au cœur de la lutte séculaire qui oppose les Assassins et les Templiers.
 
- Pour les fans du jeu vidéo Assassin's Creed
- Pour celles qui aiment les histoires de pirates
- Pour les amoureuses de chasse au trésor


Pour la première fois de ma vie, c'est mon homme qui a choisi ce livre en librairie. Fan du jeu vidéo, il s'était mis dans l'idée de lire le roman... chose qu'il n'a jamais faite bien sur ^_^ Mais du coup, moi, j'ai eu envie de découvrir cet univers qu'il adore au travers de ma passion pour les mots. Et même si je ne suis pas prête à me mettre à jouer sur pc, j'ai quand même beaucoup aimé ce roman.

Première surprise en commençant ma lecture :  Black Flag à beau être le sixième tome de la série Assassin's Creed, il n'est pas nécessaire d'avoir lu les précédents tomes pour comprendre l'histoire. En effet, l'auteur met en scène un nouveau héros que l'on suit depuis l'enfance où il espère devenir corsaire, jusqu'aux raisons qui le poussent à rejoindre la guilde des assassins des années plus tard. Cette intrigue est vraiment bien menée, pleine d'actions et de rebondissements. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde même si je ne connaissais rien du tout à la piraterie et à la navigation. Attendez vous à une lecture avec coups de canons, combats à l’épée, tempêtes tropicales, carte au trésor et bouteilles de rhum! 


Bien sur cette histoire est une aventure, donc les sentiments des personnages ne sont pas développés en long en large et en travers, mais les quelques passages consacrés à leur état d'âme sont prenants. Essentiellement ceux d'Edward quand il parle de Caroline ou de ses parents laissés en Angleterre.  Ses retrouvailles avec sa mère m'ont serrer le ventre. Et puis j'ai aussi beaucoup aimé les liens qui unissent ces pirates.... ou les poussent à se pourchasser jusqu’à la mort. La trahison n'est pas pardonnée! 


Le style d'écriture est agréable à lire et très crédible pour l'époque concernée, que ce soit dans les descriptions ou les dialogues. Aucune difficulté à signaler même si une ou deux fois je n'ai pas compris de quoi parlait tel ou tel mot du vocabulaire maritime. Pas d’inquiétude, rien qui n’empêche la compréhension.


Seul bémol pour ce roman : la fin! Alors là je n'ai vraiment pas adhéré... Dommage! Comparé au reste du livre, j'ai trouvé que les dernières pages manquaient de piquant pour un homme qui cherchait à se venger à tout prix.


Un très bon moment de lecture donc, et j'ai bien envie de découvrir les premiers tomes quand même ^_^


Et cette lecture compte pour mes challenges :

2 commentaires:

  1. Ce n'est pas du tout mon style :( !!! Mais je connais tout de même le jeu de nom ;) !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihihi qui ne connait pas Assassin's Creed ;) Mais je comprends que ça ne tente pas trop, pourtant ça a été une belle surprise pour moi.

      Supprimer