Osez... 20 histoire de sexe en 2050


Attention: le livre que vous tenez entre les mains est une machine à avancer dans le temps. Si vous l'ouvrez, vous serez propulsé dans le futur et y découvrirez comment on fera l'amour en 2050. Mais voulez-vous vraiment le savoir ? Voulez-vous vraiment vous initier aux jeux sexuels en réseau ? Découvrir la machine qui permet de vivre ses rêves érotiques ? Savoir comment baiseront les femmes rebelles sous une dictature féministe ? Découvrir la vie sexuelle de Nicolas Bedos en 2050 ? Bref, visiter le futur tel que Jules Verne n'a jamais osé l'imaginer ? Si le programme vous tente, prenez garde: vous n'aurez peut-être plus envie de revenir au temps présent...



 
- Pour celles qui aiment la collection Osez
- Pour celles qui veulent faire un bon dans le temps, en 2050 et plus
- Pour celles qui veulent une lecture purement érotique

 
OULALA… J’aurais dû savoir qu’en me lançant dans la lecture d’un « Osez » je serai confrontée à des histoires érotiques particulièrement détaillées (Et c’est bien le cas !) mais je ne m’attendais quand même pas à ce que le vocabulaire sexuel soit aussi présent. Je ne suis pas une sainte ni touche et j’avoue apprécier les romances Olé Olé ou la Bit-Lit, mais dans ce recueil de nouvelles c’est quand même à un degré au dessus de mes habitudes de lecture. 

Au départ j’ai donc eu beaucoup de mal à apprécier la lecture de ces nouvelles. Trop dérangée par les scènes de sexe à répétitions je ne me suis pas tellement concentrée sur le fond des problèmes misent en avant par les auteurs. Pourtant j’ai fini par passé au-delà de ce soucis de vocabulaire, peut être parce que les styles d’écritures devenaient aussi moins poussé dans l’érotisme, pour mieux appréhender le fond des nouvelles. Les sujets principaux tournent essentiellement autour de la difficulté à avoir des enfants, les nouvelles lois et règles hygiéniques régissant la sexualité dans l’avenir, de relations virtuelles qui laisse un arrière gout amer, d’exploration des fantasmes de son partenaire au travers de ses rêves, la présence de robots/machines pour combler le désir charnel dans le quotidien des humains de 2050, et la disparition des hommes sur la planète obligeant les femmes à vouloir procréer à tous prix. De la science fiction donc, mais assez soft et facile à suivre même si on se retrouve parfois à bord de vaisseaux spacieux perdus dans l’Espace ou dans la tête d’un droïde qui s’ignore en ressentant des émotions humaines. 

Alors même si je n’ai pas eu de coup de cœur pour aucun de ces textes, celui que j’ai le plus apprécié laisse à réfléchir sur le désir sexuel des personnes âgées. Bien souvent on parle de personnages jeunes et en pleine force de l’âge, du coup j’ai été touchée par cette nouvelle et par son dénouement même si a priori en 2050 on considérera toujours ce besoin comme sale et dérangeant. 

Un recueil à lire par curiosité si vous n’êtes pas dérangé par les scènes érotiques à répétition. 
Et cette lecture compte pour mes challenges :

http://frogzine.weebly.com/actualiteacutes/category/challenge-mystere29ae06accf

2 commentaires:

  1. J'ai jamais lu cette collection... mais je dois dire que plusieurs m'intrigue ! Faudrait bien que je tente le tout ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;) je n'ai lu que celui là et je t'avoue que ça ne m'a pas spécialement donné envie de lire les autres...

      Supprimer