Anno Dracula


Londres 1888.
L'obscur voile de la terreur est tombé sur la capitale depuis que la reine Victoria s'est unie au sulfureux comte Dracula. Sous son influence, les citoyens sont de plus en plus nombreux à rejoindre les rangs des vampires, toujours plus puissants. Mais la riposte ne se fait pas attendre. Dans les sinistres ruelles de Whitechapel, un assassin surnommé Scalpel d'Argent massacre les prostituées aux canines un peu trop aiguisées. Lancés dans la traque du tueur, Geneviève Dieudonné, une vampire à la jeunesse éternelle, et Charles Beauregard, espion pour le Diogene's Club,vont devoir gravir les échelons du pouvoir et s'approcher dangereusement du souverain le plus sanguinaire qu'a jamais connu le royaume.


 
- Pour celles qui aiment les romans d'horreur
- Pour celles qui apprécient les vampires en tant que prédateurs de l’humanité
- Pour celles qui veulent découvrir Londres sous un régime vampirique

 
Au premier abord je n’étais pas particulièrement tentée pour lire ce roman malgré l’annonce de la présence de ce cher Comte Dracula… A cause de la couverture trop formelle peut-être ? Ou du résumé qui laisse penser que Mina et Jonathan ne seront pas présent ? Mais j’ai fini par céder à la curiosité car ma Zébuline avait dû mal à passer les cent premières pages de son partenariat. Je me suis donc proposée de le lire en même temps qu’elle pour l’aider à retrouver la motivation en échangeant nos impressions au fur et à mesure! Et ça aide beaucoup, dans un sens comme dans l’autre. Merci Tournicoti ♥ Alors de chapitres en chapitres je me suis laissée portée par l’intrigue historique et ses personnages dont les noms connus résonnaient dans mes oreilles. Au final Anno Dracula m’a fait passer un très bon moment même si je dois reconnaitre que le style d’écriture n’est pas forcément des plus faciles à lire. 

Au départ il faut quand même s’accrocher ! En effet le style de l’auteur est vraiment bien travaillé et chargé de détails. C’est agréable mais pas le genre de lecture détente à prendre pour bronzer à la plage ^_^ J’avoue m’être parfois un peu perdue dans la masse des différentes rues et quartiers de Londres ou des noms des très nombreux personnages. Il faut du temps pour remettre chacun à sa place. Piouf ! Ensuite la lecture est plaisante même si le contexte est particulièrement sanglant. Les meurtres sont très détaillés ainsi que la vie quotidienne de gens de cette époque. S’en est presque sordide. J’avais parfois l’impression qu’une fumée malodorante s’échappait des pages… 

Les vampires sont assez répugnants dans ce livre. Loin du glamour de la mode actuelle de nos chers buveurs de sang de bit-lit, l’engeance de Dracula sent la mort à plein nez et impose sa loi dans les rues de la ville par la terreur et les empalements… Hummm charmant ! On ressent vraiment l’ambiance oppressante de cette domination vampirique à chaque page. 

L’intrigue est bien ficelée autour des différents personnages et même si on apprend rapidement l’identité du tueur au Scalpel d’Argent, appelé aussi Jack l’Éventreur, la lecture n’en est pas moins passionnante. Que les chapitres mettent en avant les enquêteurs ou bien le meurtrier dans son délire de vengeance, j’ai vraiment beaucoup aimé. Bien sur il faut aussi parler des manœuvres politiques secrètes du Club Diogène qui mettent la pression sur Charles Beauregard, d’un Ancien (vampire de première « génération ») qui attaque Geneviève Dieudonné sans qu’on en sache la raison particulière et les souvenirs de John Seward qui ne se remet pas la mort de la célèbre Lucie… Ce que j’ai aussi beaucoup apprécié ce sont les noms connus qui apparaissent tout au loin du roman : Holmes, Helsing, Harker, Stoker,… L’univers du légendaire Dracula est quand même très présent et cette histoire en est bien dérivée. 

Ce premier tome m’a donc bien plu même si ma lecture n’a pas toujours été facile, raison pour laquelle ma note est de 3/5. Mais si j’ai l’occasion de découvrir la suite un de ces jours ce sera avec plaisir. 

Et cette lecture compte pour mes challenges :

4 commentaires:

  1. Je l'ai gagné à un concours, et je ne l'ai toujours pas lu, par manque de temps ! Mais ta chronique me donne envie de l'attraper malgré les quelques longueurs ou passages délicats que tu as pu rencontrer ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^_^ Je suivrai ton avis de près alors. En tout cas j'espère qu'il te plaira autant, voir plus, qu'a moi.

      Supprimer
  2. Il est dans ma PAL. Ton avis m'intrigue encore davantage ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;) Mets le dans la liste de tes prochaines lectures parce que pour le coup c'est une histoire plutôt originale concernant le Comte Dracula.

      Supprimer