Possède-moi


Pour Damien, notre passion est un jeu. Pour moi, c'est féroce, aveuglant et réel.
Il a besoin de savourer, de contrôler. Il a besoin de moi. Je veux me faire sienne, à tout prix. Plus encore, je veux que nous nous possédions au-delà de l'extase, que le feu de notre passion nous dévore.
Mais une part de Damien m'échappe. J'aimerais percer ses secrets. Les zones d'ombre de notre passé pourraient étroitement nous unir... ou au contraire nous briser.


 
- Pour celles qui ont aimé les 50 nuances de Grey
- Pour celles qui voudraient lire un roman érotique plutôt soft
- Pour celles que les clichés ne dérangent pas


En me proposant pour lire « Possède-moi » j’avoue que je n’étais pas plus emballée que ça par une nouvelle lecture érotique portée par le succès de E.L James, d’autant plus que je n’avais pas lu le tome 1, et pourtant j’ai vraiment beaucoup aimé l’histoire de Nikkie et Damien. Une fois de plus un roman de partenariat m’a réservé une belle surprise alors que je ne m’y attendais pas. Alors merci au forum Mort-Sure et aux éditions Poket pour cette découverte. 

Au départ, c’est vrai que je n’ai pas pu m’empêcher de comparer les personnages à ceux de la trilogie Grey… Nikkie et Damien m’ont vraiment semblé être les parfaits copiés/collés d’’Anna et Christian, et cela même dans certaines péripétie au cours de l’histoire, mais ça ne m’a pas plus dérangé que ça après quelques chapitres. Il ne restait plus qu’un couple amoureux qui essai de vivre sereinement malgré les paparazzis qui les suivent en permanence et lancent des rumeurs incroyables… sauf qu’il n’y a pas de fumée sans feu. Nikkie a alors de plus en plus de mal à supporter les secrets de son homme même s’il lui répète que c’est pour la protéger. Malheureusement l’argent ne peut pas protéger de tout et les vieilles blessures finissent par se rouvrir. 

Damien ne m’a pas touché plus que ça malgré les horreurs vécu dans son passé, ce qui n’est pas le cas de Nikkie. Ce personnage m’a complètement bouleversé. On apprend rapidement que la jeune femme calme ses angoisses en se faisant mal… d’où les cicatrices sur ses jambes. Damien est sa bouée de sauvetage et ils s’accordent parfaitement puisque lui retrouve sa sérénité en dominant sa partenaire. Pour autant l’homme d’affaire est très à l’écoute et se soucie ne pas aller trop loin. On n’est pas du tout dans un roman BDSM mais dans un jeu de dominance assez soft où les accessoires les plus osés sont une paire de menotte, une cordelette et de la cire de bougie rouge. 

Les scènes érotiques sont moins nombreuses que ce que j’avais pu imaginer (ouf !) et même si le vocabulaire est parfois cru, l’exercice reste assez bien maitrisé. Bon on n'échappe pas aux clichés où la demoiselle est toujours prête à accueillir son homme pour qu’il lui donne des orgasmes à répétition. Pourtant ce léger défaut est largement compensé par l’intrigue principale et par les scènes de tendresse entre les deux personnages. 

La fin m’a vraiment plu et prouve que les personnages sont prêts à tout par amour… bien au delà d’un simple jeu sexuel et quitte à avoir le cœur brisé pour garantir la sécurité de l’autre. 

Alors même si « Possède-moi » est un second tome, je n’ai pas senti de difficulté particulière pour comprendre les relations entres les personnages et les événements évoqués dans certains dialogues. L’auteur résume bien les choses et son style est agréable à lire. 

Je lirai donc la suite avec plaisir en espérant que l’intrigue proposée sera tout aussi prenante.
 
Et cette lecture compte pour mes challenges :

4 commentaires:

  1. Une lecture qui ne me dérange pas, j'adore les clichés et les romans soft ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien fonce!!! Mais avec le tome 1 lol ça sera mieux de commencer par là même si lire le tome 2 sans avoir le premier ne gêne pas.

      Supprimer