Minuit, tome 9 : Au-Delà de Minuit


Auteur : Lara Adrian
Édition : Milady

Ma note : 4.5/5
Toujours aussi fan de cette série

A 18 ans, Corinne Bishop vivait une vie privilégiée dans une famille aisée. Son monde a basculé lorsqu'elle fut kidnappée et retenue prisonnière par le malintentionné vampire Dragos. Après des années de captivité et de tourments, Corine est secourue par l'Ordre, constitué de vampire guerrier qui combattent Dragos et ses sbires. Son innocence volée, Corinne a aussi perdu un morceau de son cœur, la seule chose qui lui a permis de garder espoir durant son emprisonnement, et la seule chose qui lui importe depuis qu'elle est libre.

La Chasseur, un mâle de l'Ordre, est assigné à la protection de Corinne pour son voyage de retour. Jadis l'un des assassins les plus doués de Dragos, Chasseur travaille désormais pour l'Ordre, et est bien décidé à faire payer à Dragos ses nombreux pêchers. Lié à Corinne par leur désirs commun, Chasseur devra décidé jusqu'où il est prêt à aller pour mettre fin au règne diabolique de Dragos... Même si pour cela il devra briser le cœur tendre de Corinne.



S’il faut établir un constat après ma lecture d’Au-delà de Minuit, il est très simple : je suis toujours aussi fan de ces romans même après avoir terminé 9 tomes qui se suivent et se ressemblent dans les grandes lignes! Bien sur, il y a eu des hauts et des bas depuis mon craquage pour le premier opus de cette série, mais je me suis encore totalement laissée embarquée par la romance entre un vampire et une compagne de sang. Et d’autant plus cette fois que Lara Adrian donne un coup de boost à son intrigue autour de Dragos, le grand méchant de l’histoire.

Le gros point positif de ce tome vient justement de cette dose d’action supplémentaire qui manquait cruellement à ces prédécesseurs. En plus de la romance qui s’installe inévitablement entres les deux protagonistes (le chasseur et Corinne), j’ai retrouvé avec plaisir la narration de Lucan, en mode chef de guerre contre les agissements de Dragos ! Sa complicité avec Gabrielle est toujours aussi présente malgré tout ;) Et même si ces passages sont très courts, j’ai vraiment adoré retrouver le couple far du tout premier tome. 

On en revient aussi au base de l’histoire, avec la soif de sang qui saisit « Harvard » et menace de plus en plus sa santé mental tout comme son avenir au sein de l’Ordre. Aie aie aie ! Ca chauffe dans le complexe… et pas à cause des parties de jambes en l’air des vampires pour une fois. « Harvard » est un personnage qui m’avait un peu agacé ces derniers temps malgré mon coup de cœur pour lui dans Minuit Ecarlate, mais, là, je suis à 100% avec lui. Malgré ses faiblesses de plus en plus poignantes, je le trouve réellement courageux et noble. Hihihi l’auteur m’a bien manipulé ! 

La fin de ce tome marque la fin d’une époque, et je me suis presque vu retenir une larmichette. Snifff ! La suite s’annonce d’ailleurs particulièrement sombre et difficile pour les guerriers et leurs compagnes… Il me tarde de voir s’ils s’en sortiront sans dommage.


Et cette lecture compte pour mon challenge "Mords moi!" proposé sur Mort-Sure.

2 commentaires: