Maya Fox 2012 tome 2, le carré magique





Auteurs : Iginio Straffi et Silvia Brena 
Edition : Pocket Jeunesse



Ma note : 1/5
Pourquoi avoir eu envie de lire la suite ? 

Maya a échappé de justesse au psychopathe qui a tué son père. Mais elle n'est pas en sécurité pour autant! Marquée du carré magique elle est la clé ultime de la prophétie maya, celle sur qui le salut de l'humanité" reposera le 21 décembre 2012.
Pourchassée par l'impitoyable professeur Zafth et par les fidèles de sa secte, Maya va devoir affronter son destin. Car "seule la prédestinée pourra vaincre, mais son sacrifice sera grand"...


Est-ce parce que les prophéties Maya ne se sont pas réalisées le 21 décembre 2012 que je n’ai pas apprécié cette lecture ? Je me suis pourtant plongée dans la suite de cette série avec grand plaisir et sans a priori sur le contenu même si le monde ne s’est pas arrêté de tourné en fin d’année dernière… mais j’ai vraiment été déçue.

Les différents éléments qui m’avaient séduite dans Maya Fox 2012 : La prédestinée, sont clairement les points noirs dans ce tome. 

L’intrigue autour des carrés magiques ne m’a absolument pas fait voyager dans l’univers fantastique que j’avais apprécié dans le premier opus. Cette fois les démonstrations numérique sont trop compliquées à comprendre, mal expliquées, ou pas suffisamment accrocheuses pour que cherche à trouver le fin mot de l’histoire. Bof bof… Je me suis ennuyée au possible. 

Je dois aussi avouer que les personnages manquent énormément de crédibilité (Rolala… Comment peut-on tomber dans de tels clichés et s’embrouiller les pinceaux à ce point ?) et que le rythme d’écriture est terriblement saccadé. Tantôt lent à mourir avec des histoires de cœur adolescentes qui ne servent en rien à l’intrigue, tantôt ultra rapide au point de plus du tout à savoir qui parle dans les dialogues. Quelle horreur ! J’ai envisagé plusieurs fois d’abandonner, mais j’espérais que les chapitres s’amélioreraient au fil des pages… au final c’est loin d’être le cas. 

Le seul point intéressant reste le pouvoir de Maya. La lycéenne réussit de mieux en mieux à communiquer avec les morts, même si elle se laisse surprendre par des messagers indésirable de l’Au Delas. Dommage que ce ne soit pas plus développé et surtout qu’on laisse la brunette se débrouiller seule alors qu’elle recherche de l’aide auprès de la communauté ésotérique de Londres. On là renvoie chez elle en lui demandant de revenir quand aura un ou deux ans de plus… En gros, débrouillez vous seule. What the fuck ???

Même pour un roman pour ado, ce second tome n’est pas suffisamment abouti. Je ne pense pas que je lirais la suite car je suis persuadée que les auteurs continueront sur cette lancée de chapitres courts où les personnages ne sont pas exploités à leur juste valeur et seront seulement déplacés ici et là comme les pièces d’un jeu d’échec. Dommage, cette histoire avait du potentiel. 




Cette lecture compte pour le challenge Mystère 2013: Février


2 commentaires:

  1. Ba... j'avoue que ça m'a pas hyper emballé, du coup je me vois mal le conseiller. Ya nettement mieux à lire :)

    RépondreSupprimer