Wicca, tome 3 : L'appel


Auteur : Cate Tiernan
Édition Black Moon -17 E

Ma note : 4/5
Je suis toujours fan de cette série malgré quelques défauts


La chance semble de nouveau sourire à Morgan. Après toutes les épreuves qu’elle a traversées, toutes les trahisons qu’elle a subies, elle se sent enfin hors de danger. Et sincèrement aimée. Jusqu’à ce rêve étrange et terrifiant, toujours le même, où quelqu’un – mais qui ? – l’appelle à l’aide. Morgan est persuadée qu’elle seule peut éviter un nouveau drame et décide de répondre à cet appel. Même si elle sent qu’elle pourrait bien ne pas en revenir indemne…

Wicca …Le tome 3 ! Après avoir dévoré ce roman en une seule petite journée, je peux dire que mon coup de cœur pour cette série ne diminue pas. J’adoooore, même si cette fois j’ai trouvé quelques petits défauts cachés dans les lignes de Cate Tiernan.

Mais l’intrigue d’abord. Elle commence dés les premières pages du roman, sans s’encombrer d’une tonne de blabla qui viendrait résumer les précédents tomes. Cette fois, Morgan est entrainée à New York pour passer un week end sympa avec toute sa bande d’amis sorciers, mais c’est sans compter sur les cauchemars qui la hante depuis quelques jours et qui viennent perturber son séjour. Notre sorcière de sang y voit les membres d’un coven utiliser la magye noire et sacrifier un enfant pour absorber ses pouvoirs. Croyant à une prémonition, elle fera tout pour sauver cet innocent ! La jeune femme se lancera donc dans une enquête qui la conduira à découvrir de nouveaux secrets sur ses origines ! De ce coté là, je n’ai pas été très surprise… Je m’attendais à certaines de ces révélations depuis le tome 2, mais ça ne m’a pas empêché d’adorer puisque ces éléments sont largement développés par la suite.

Ma déception ne vient pas du coté de la magye, pas du tout puisque de ce coté là l’auteur nous gâte ! Métamorphoses, boule de feu, étincelles qui deviennent de fleurs, runes, cercles, vision… Non, ça j’ai vraiment adoré. Mais c’est surtout l’impression de déjà vu dans la relation amoureuse qui lie Morgan et Hunter qui m’a gênée Pas tout à fait comme dans Twilight. Pas tout à fait comme dans les séries Bit-Lit du genre Minuit ou la Confrérie de la dague noire, mais pas tellement différente non plus puisque l’héroïne se sert de la dangerosité de son pouvoir comme argument pour mettre de la distance entre elle et son amoureux. RRRRrrrr ! Ca m’énerve. J’avoue, je suis un peu trop fleur bleue ^^

Un autre petit point négatif : les longueurs. J’ai trouvé ici que l’auteure se répétait un peu trop souvent et que par moment les chapitres trainaient sur des pages et des pages autour des réflexions de Morgan. Parfois même sur sa vie de famille qui est intéressante, certes, mais trop développé à mon gout. Je pense que c’est essentiellement dû à mon envie de découvrir la suite de l’intrigue et le dénouement de l’histoire. Les jeunes lecteurs apprécieront surement tous ces petits détails de la vie de l’adolescente qui les pousseront à s’identifier au personnage.

Le tome 4 est donc dans ma PAL, mais j’aimerais ne pas l’ouvrir tout de suite. Pas de précipitation si je veux garder cette dose de magye encore un petit moment en espaçant mes lectures, et surtout ne pas attendre trop longtemps la sortie du tome 5… 


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire