Rouge Rubis


Auteur : Kerstin Gier
Edition Milan

Ma note : 5/5


"Gwendolyne a 16 ans. Elle vit à Londres. Vie normale, scolarité normale dans une grande école privée, famille normale, en apparence… Car cette famille a un secret : certaines filles sont porteuses d’un gène qui leur permet de voyager dans le temps. Le premier tome d’une trilogie exceptionnelle. Une histoire qui mêle délicieusement trois thèmes : l’adolescence, l’amour et le fantastique."




Proposé pour la lecture commune de juillet sur le forum Mort-Sure, je me suis facilement laissée tenter par ce roman. Je ne le connaissais ni de près, ni de loin et n’avais lu aucune critique à son sujet. C’est donc sans à priori que je me suis plongée dans cette lecture… et j’ai ADORE ! Un énorme coup de cœur pour ce livre de Kerstin Gier ! 

Dés le premier regard, déjà, je suis tombée sous le charme de ce livre grâce à sa magnifique couverture. Elle n’est d’ailleurs pas sans me rappeler celle de Damnés, puisqu’on peut y voir une jeune femme brune dans la forêt avec un titre en relief joliment enluminé. Même avec un contenu moyen j’aurai mis se livre en évidence dans ma bibliothèque tant j’aime cette illustration !  
             
De plus l’intrigue proposée est vraiment géniale ! On peut suivre Gwendolyn, une jeune lycéenne comme les autres, banale et sans histoire, si ce n’est que sa famille cache un incroyable secret : certain membres de la fratrie peuvent voyager dans le temps ! Rien ne semble donc destiner notre héroïne à cette vie mouvementée, puisque c’est sa cousine, la belle et douce Charlotte, qui est censée possédé ce gêne de «voyageur». Mise sur un piédestal et éduquée depuis son plus jeune âge en prévision de ces futurs voyages, Gwendolyn vit dans l’ombre de cette cousine que tous idolâtre.  Pourtant, ce cher Newton, n’aurait-il pas fait une erreur de calcul dans ses prévisions? Qui aurait pu en douter, jusqu’au jour où c’est Gwendolyn qui se retrouve dans les rues d’une Angleterre de 1900 ! La vie de la jeune femme bascule subitement et elle se retrouve malgré elle dans un rôle pour lequel elle n’est pas préparée

Quelques mots sur le personnage principal. Gwendolyn est une ado intimidée et non pas timide, comme elle le dit elle-même, mais qui cache un caractère fort sous son joli minois. Elle arrive cependant à maitriser ses émotions et ne pique pas de colère sans raison, tout comme elle retient ses larmes pour ne pas montrer ses faiblesses. Une jeune femme qui évoluera et s’épanouira sans doute au fil des tomes. Les autres personnages sont aussi intriguant, dans une moindre mesure certes, mais j’ai aimé les histoires secrètes de cette famille, à l’image de Lucy essentiellement, la cousine disparue dont l’épilogue m’a vraiment laissé en suspens là concernant. Par contre Gideon est vraiment détestable ! Beau gosse à qui l’on pardonne tout sans qu’il n’ait à donner la moindre explication. Naïveté, quand tu tiens nos petites héroïnes par les hormones…

 Le style de l’auteur est propre, la narration facile et agréable à lire tout en étant bien travaillé pour un roman jeunesse. Le vocabulaire est soigné et illustre bien les différentes descriptions tout au long des chapitres. Le rythme quand à lui ne m’a pas déplu, aucune longueur à signaler, ni aucune précipitation dans l’action. L’équilibre est bon. 

Un roman que je conseille vraiment à ceux qui on aimer Strom, Percy Jackson, par exemple, et à tous ceux qui apprécient le fantastique pour jeunesse !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire