Masques

Auteur : Patricia Briggs
Edition Milady

Ma note : 3/5


"Aralorn est une changeforme qui a délaissé les privilèges d'une noble naissance pour une vie d'espionnage et d'aventures. Elle a croisé Loup au cours d'une mission et tous deux sont devenus d'inséparables amis, car elle sait qu'il dissimule sa véritable nature sous son apparence animale.
Mais des circonstances dramatiques vont l'amener à se poser encore plus de questions sur son énigmatique compagnon et sur l'ampleur de ses pouvoirs.
Quant à lui, il fera tout pour protéger Aralorn du danger mortel qui la guette, quitte à se dévoiler, quitte à mettre sa vie et son âme en péril."


Pour un premier roman écrit par Patricia Briggs,  bien sur retravaillé après quelques années d’expérience, j’ai beaucoup aimé. Même en dehors de l’univers Bit-Lit dans lequel j’avais découvert cette auteure, le style fantasy est tout aussi bien maitrisé et crédible que celui de Mercy Thompson ou d’Alpha et Oméga. Pourtant, je classerai ce livre derrière les autres héroïnes de l’auteure dans l’ordre de mes préférences. 

Comme dans tout roman fantasy, il m’a fallu lire quelques chapitres avant de vraiment apprécier l’histoire et de me plonger dans sa magie. Les noms des personnages ou de contrées utilisés (L’ae’Magi, Sianim, Reth, Ren, Myr…) m’ont parfois ralenti dans ma lecture, mais une fois les associations faites correctement dans ma tête, j’ai enchainé les chapitres avec une grande facilité. Le style est comme d’habitude avec Patricia Briggs, fluide et addictif, même si certain passages trainent en longueur et que d’autres, au contraire, sont un peu trop expédiés à mon gout.  

L’intrigue tourne donc autour d’Aralorn et de Loup, les deux héros qui cherchent à contrer la prise de pouvoir de l’aeMagi. Cet homme cruel use de sa magie pour assouvir son besoin de domination et son envie de contrôler le monde. Seules quelques personnes résistent à cette magie insidieuse et sans perdre une seconde, prennent la fuite. Se regroupant alors dans les montagnes du nord, Aralorn rejoint se groupe de résistants mal organisé en suivant Loup. Elle comprend alors que ses idées sur les origines de son compagnon sont bien fondées… Pourtant, loin d’être effrayée, la jeune femme tente de se rapprocher encore davantage de Loup et de percer cette carapace qui semble le recouvrir. Pourtant ne risque-t-elle pas de mettre en péril leur précieuse amitié ? Et comment vaincre leur ennemi ? En seront-ils capables ? Rien n’est moins sur…

Aralorn, est une héroïne que j’ai aimée pour son caractère fort teinté de gentillesse et de patience, tout en étant une fine lame doublée d’une espionne accomplie. Loup est plus énigmatique et solitaire, ce qui laisse planer le doute sur ses intentions durant toute l’histoire. Myr est un personnage que j’ai également beaucoup apprécié, pourtant j’ai trouvé que l’auteur aurait pu développer davantage les passages où  elle parle des capacités de ce roi qui résiste à la magie… J’espère le retrouver dans le second tome pour en apprendre encore plus.

Malgré tous les efforts, et même si l’histoire m’a plu, ce roman reste en dessous du niveau de mes auteurs favoris dans ce genre. Une bonne lecture, certes, mais que je ne conseillerai pas en priorité si on me demandait de proposer un roman de fantasy.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire