Filles de Lune tome 3: Le Talisman de Maxandre

Auteur : Élisabeth Tremblay
Édition de Mortagne

Ma note 5/5
Énorme coup de cœur!  Comme tout le reste de la série!

"Projetée par sa propre faute dans un univers aussi déstabilisant que celui qu'elle vient de quitter, Naïla doit maintenant survivre. Seule. Rien ne l'a préparée à la dure réalité qui l'attend, pas même son passage sur la Terre des Anciens. Ici, plus de frère ni de Cyldias, pour veiller sur elle. Même s'il est vrai que personne, sur Brume, ne se soucie de sa condition de Fille de Lune, elle n'est pas en sécurité pour autant; la nature est sauvage, à l'instar des hommes qui l'habitent...
Dans l'univers de Darius, la quête des trônes mythiques accapare les esprits et mobilise des armées. Les êtres les plus puissants voient leurs rêves de gloire se concrétiser au moment même où Alix et Naïla doivent affronter les pires tempêtes. Sauront-ils cette fois tirer parti de ce qui les unit? Mais peut-être sera-t-il trop tard..."

Est-ce possible que ce tome 3 soit déjà terminé ? 500 pages vraiment ? Hélas oui… Je n’ai pas vu les chapitres défiler et c’est avec un petit frisson de frustration que j’ai tourné la dernière page pour découvrir avec surprise le glossaire! Terminer un roman avec ce genre de suspens devrait être interdit ! Il me tarde maintenant de voir le tome 4 sortir en librairie pour satisfaire ma curiosité. L’attente  risque d’être longue…

Comme lors des lectures des deux précédents tomes, ces heures passées avec « Le talisman de Maxandre » ont été pur plaisir et la suite des aventures de Naïla s’est révélée être un véritable coup de cœur. Malgré quelques petits défauts, je ne suis pas déçue ! J’adore cette série de romans Fantasy écrits par Elisabeth Tremblay et je les conseille vivement!

Le style de l’auteure est fidèle à lui-même dans ce troisième opus. Simple, bien que correctement travaillé et agrémenté de vocabulaire soutenu, agréable à lire et, ce que j’aime beaucoup, qui ne se perd pas dans d’interminables descriptions. Le roman est ainsi rythmé et on ne se lasse pas une seule seconde ! Certains passages sont d’ailleurs un peu trop expédiés à mon gout dans le déroulement de l’action, mais c’est un manque qui n’est pas nouveau pour moi^^ Mon intérêt pour Naïla est tel que j’aimerai tout connaitre de son quotidien, de son apprentissage et de sa vie, mais ce n’est pas possible je le sais bien. L’auteure préfère nous parler des différents protagonistes, qui importent plus pour le déroulement de l’intrigue sur la Terre des Anciens, que les petits soucis sans intérêt de la fille de lune que j’aimerais connaitre en détail. L’essentiel pour la compréhension de l’histoire est écrit, à moi d’imaginer le reste ! D’autant plus que sans ces chapitres de narration d’Alix, Wandéline, Mélijna et autres, la compréhension de toutes les facettes de l’histoire ne serait pas possible. L’équilibre est donc respecté.

Ce tome sert à mon sens de « transition ». Les deux premiers romans plantaient le décor et nous donnait des éléments de base nécessaire pour comprendre l’intrigue et les réactions des différents personnages, alors que dans ce troisième opus, Elisabeth Tremblay va plus en profondeur et nous emmène au cœur des événements, expliquant chaque détails des origines des protagonistes et de leurs intérêts , nous préparant ainsi à un tome 4 qui sera sans aucun doute riche en action.

La première moitié du roman est donc abondante en informations et les différents narrateurs se succèdent pour que le lecteur puisse assimiler toutes les péripéties qui se déroulent en même temps sur les différents mondes crées par Darius. De ce fait, aucun personnage n’est réellement mis en avant par rapport aux autres. La seconde moitié est toujours aussi segmentée au niveau des changements de narrateurs, mais l’action est beaucoup plus prononcée. Malgré cette distance avec les personnages principaux, je reste néanmoins très touchée par les émotions de Naïla et par celles d’Alix. Tous deux évoluent d’une manière assez fulgurante dans leurs sentiments, comme dans leurs pouvoirs, ce qui n’est pas pour me déplaire !

J’ai donc eu un gros coup de cœur pour ce troisième tome vous l’aurez compris… Je remercie donc ENORMEMENT le forum Mort-Sure et les éditions de Mortagne pour m’avoir choisir et offert ce partenariat !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire