Damnés


Auteur : Lauren Kate
Edition Bayard Jeunesse

Ma note : 3/5

"Lorsque Luce entre à Sword & Cross, un lycée d'éducation surveillée, elle est d'emblée attirée par le ténébreux Daniel. Dans cet endroit sinistre où les portables sont interdits, où les élèves ont un passé lourd et où des caméras surveillent les moindres faits et gestes de chacun, Daniel devient une obsession. Mais le jeune homme évite Luce, qui est aussi courtisée par Cam, un beau brun aux yeux verts. Malgré sa fascination pour Daniel, Luce n'arrive pas à résister à Cam. Ce dilemme perturbe la jeune fille, déjà déstabilisée par la présence incessante d'ombres, qui la poursuivent et l'inquiètent depuis l'enfance. Tout est conçu pour que l'ordre règne à Sword & Cross, pourtant ce lieu deviendra le théâtre de drames troubles et mystérieux..." 

Je viens de terminer la lecture de ce roman de Lauren Kate et j’avoue que mes sentiments face à cette histoire restent assez mitigés, même si j’ai passé de bons moments entre les lignes de l’auteur. Mais remontons le temps pour savoir ce qui m’a décidé à acheter ce livre… Vous me voyez là ? Oui oui dans les rayons de la librairie ! C’est moi penchée dans les rayons nouveautés !  Approchez vous, je ne mords pas c’est promis ! Vous voyez,  la couverture  de « Damnés » m’a tout de suite attirée l’œil, avec sa magnifique illustration, son titre en relief et aux lettre blanches… j’ai totalement craqué pour ça (critère de sélection très étrange certes^^) et puis il y avait cette petite présentation de l’éditeur plutôt alléchante. Je me suis donc laissée attrapée par ce très bon coup de marketing ! 

Retour à la maison, dans mon canap avec une tasse de thé aux agrumes, le livre sur les genoux. Et là commence la déception. Le style de l’auteur est pourtant à mon gout, fluide avec des tournures de phrases comme je les aime, sans excès de descriptions, ni de long discours… Mais malgré l’environnement inquiétant de Sword & Cross, l’intrigue autour de Luce, Cam, Daniel et les autres, reste plate et ennuyeuse les 200 premières pages. Bien sur il faut le temps de planter le décor, nous présenter les salles de cours, les profs, les élèves, les chambres, le cimetière et ses statues, l’église transformée en salle de sport, les ombres que voit notre héroïne… mais là ce fut un peu trop long pour moi. 

L’action se réveille enfin avec l’incendie de la bibliothèque de l’école et donne enfin un nouveau souffle à l’histoire. Et à partir de ce moment les chapitres s’enchainent et je n’ai plus lâché le livre avant de l’avoir fini ! Les relations entre les personnages se précisent et on arrive à la révélation de nos soupçons assez rapidement (ENFIN !!!! après 350 pages !!!) Là encore petite déception, (mais toute petite hein^^ vous allez dire que je suis une râleuse !)  les choses vont trop vite pour le coup ! La nature des anges est révélée à Luce et bien que sa réaction soit normale, puisqu’elle fuit et s’enferme dans sa chambre pour faire le point, elle accepte encore un peu vite les révélations qui lui sont faites. Oui bien sur elle est profondément amoureuse et pour ce garçon elle est prête à tous les sacrifices… Mais quand même, ce goujat lui a mené la vie dure et l’amour effacerait tout d’un coup de baguette magique ? Ça doit être ça ! Oui oui, c’est certain ! Mais moi je voudrai en savoir plus sur cette longue, triste mais pourtant belle histoire !!!!!  Et puis il y a le combat final, dont on ne sait pas grand-chose puisque Luce est enfermée, séquestrée par l’un de ses profs que les anges pensaient être de leur coté.  PANIQUE ? Oui le temps de quelques pages mais pas plus. La belle est libérée par son ange charmant et ses sœurs ailées sans trop de difficultés et même si on sent que la tension est forte et que la suite de l’histoire sera semée d’embuches, il m’a manqué quelques détails pour me faire dire que ce livre un véritable coup de cœur.

 J’aurai voulu en savoir plus sur le combat entre les anges déchus. Comment ça se passe une rixe de ce genre ? Quelles sont les armes utilisées ? Magie ? Épées ? Revolver ? Personne n’a été blessé ? Tout est bien qui fini bien alors ? 

J’imagine que tous ces points seront abordés dans la suite de l’histoire, je vais donc attendre patiemment le mois de juin et me laisser surprendre par les nouveaux chapitres de Lauren Kate. Possible que le tome 2 soit beaucoup plus abouti… Je l’espère !  

2 commentaires:

  1. Moi j'ai pas aimé et je sais pas si je lirais la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si déja tu n'as pas trop aimé le premier tome, je te déconseille la lecture du deuxième ^^ Même s'il est un peu meilleur, l'histoire est un peu fadasse. Je te conseillerais plutôt de Les gardiens de la Nuit: Rencontre avec un Ange.

      Supprimer