Chasseurs de démons, tome 1 : Infiltration

Dans le XV° arrondissement de Paris, Olivia et son équipe mènent l’enquête. De nouveaux démons débarquent et les chasseurs sont à l’affut. Leur mission : éradiquer la menace que le gouvernement nomme « les humains modifiés ». Tarek en est un. Il leur propose une alliance : leur protection contre des informations sur le démon qui le tient sous son joug. Le jeu du « tel est pris qui croyait prendre » commence entre Olivia et Tarek…


Infiltration... Ce livre avait en apparence tout pour nous plaire avec sa jolie couverture, comme tout ceux de cette maison d’édition, un thème que nous adorons et un résumé ultra alléchant. Malheureusement on ne peut pas dire que nos attentes aient été satisfaites =(



Olivia est une chasseuse d’humains modifiés. Entendez par là des hommes qui servent les démons contre le sang de ces derniers. Cette dose d'hémoglobine surnaturelle leur permet de décupler leurs forces, mais comme toute drogue elle les rends ultra dépendant. Ces humains modifiés se baladent dès la nuit tombée pour attaquer les gens, les voler... et rapporter le butin à leur maître. Et c'est là qu'Olivia et son équipe interviennent et les éliminent. Mais au début de cette histoire la jeune femme tombe sur un étrange humain modifié. Il est bien plus fort qu’elle et sans l’aide de ses coéquipiers elle n’aurait pas survécu au combat... Il s’appelle Tarek, comme il se présentera quelques heures plus tard à chasseuse. Aussi étrange que cela puisse paraître, il lui demandera de l’aide en lui expliquant vouloir arrêter de se shooter au sang de démon. Mais ce n’est qu’un subterfuge. Son véritable objectif est de s'infiltrer dans les rangs des chasseurs pour rapporter des informations à son maître... Pourtant Tarek va devoir s’approcher au plus prés d’Olivia pour parvenir à ses fins.

Commençons  par le style de l’auteur: son écriture est très facile, là dessus pas de doute, un peu répétitif dans le quotidien des personnages et dans la manière d'éviter les situations embarrassantes mais bon ça se lit. Par contre la mise en page... sauter juste une ligne quand les personnages ne sont plus au même endroit c’est essentiel !

En ce qui concerne l’histoire: dans les première pages il y a trop de personnages, trop d’informations, et c'est le meilleur moyen de perdre le lecteur direct ! Surtout avec un point de vue omniscient où s’enchaînent une demi page de point de vue X , puis une demi page de point de vue Y … Pour un début d'histoire c’est violent quand même, donc il est très difficile de rentrer dans l’histoire. Ensuite
la trame de péripéties est plutôt pas mal. L’idée des démons, de la dépendance au sang, rien de révolutionnaire mais ce n’est pas non plus bateau. Par contre, le groupe de chasseur nous à donner du mal... On a eu l’impression d’avoir affaire à des ados, pas à des agents secrets du gouvernement au vu de leur comportement. Ragots, jalousie, faire le mur... un ensemble d'action puériles qui nous ont donné l'impression de lire du Young-adult, ce qui ne va pas avec le cadre de l'histoire, ni avec les événements développés.

Les personnages à présents : Dans les premières lignes l’auteur décrit une héroïne qui est une chasseuse, qui est en plus la chef de son équipe. Au fil des pages on a même l’image d’une «super» chasseuse qui est connue pour ce ses talents. Mais dans les actes … comment dire? Une cruche naïve et manipulable à l'infini comme de la pâte à modeler ! C’est ça une super chasseuse? Une nana qui rejette apparemment tout les hommes, mais qui bien entendu a un prétendant secret et encore d’autres qui arrive? Bonjour le stéréotype de la bit-lit... parfois ça ne passe pas, et malheureusement c'est le cas ici. Une chose est certaine, dans ce tome elle a surtout été secourue et ne montre pas d'aptitudes hors du commun. Il y a tromperie sur la marchandise :P Ensuite notre cher bad-boy, Tarek! Ralala lui aussi est un magnifique spécimen de stéréotype tout en muscles, en arrogance et en tatouages. Il nous a plus convaincues puisqu'au final il porte bien son rôle. Pas un gentil mais pas non plus un méchant, juste entre les deux en se laissant porter par la vague tout en essayant de ne pas se faire noyer.



Ce livre tente de jouer sur la romance sous plusieurs angles. Olivia va être ensevelie par les personnages masculins, mais la carte n’est jouée que superficiellement pour donner un bon effet addictif. Dommage, car sans piquant cela donne une lecture fade et parfois même agaçante. La partie action est pas mal, mais trop lente … les deux dernière pages sont les meilleurs mais au bout de deux cents c’est un peu tard.

De manière générale nous nous sommes ennuyées pendant cette lecture en passant d'une action prévisible à une autre malgré une idée de base plutôt sympathique mais mal exploitée. De plus les personnages ne sont pas à la hauteur de l’histoire.


4 commentaires:

  1. Argh en lisant le résumé il me tentait bien mais plus je lisais ton avis et moins il donnait envie xD. Dommage pour les côtés négatifs, je n'ai encore jamais lu de romans avec les démons il me semble... en tout cas l'histoire des humains modifiés c'est pas mal trouvé je trouve (comme il est facile à lire je me laisserai peut-être tenter un d'ces jours ^^) x

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet l'histoire est plutôt pas mal dans l'idée de base, mais après c'est le style de l'auteur qui pêche un peu. Dommage...

      Supprimer
  2. Je pense que je vais éviter ce livre dans ce cas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :P ba... à moins de n'avoir plus rien dans ta PAL ce n'est pas le lire que je te conseillerai cette fois.

      Supprimer