Nos étoiles contraires

Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l'évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C'est là qu'elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d'Hazel, qui a peur de s'impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d'amour commence... les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie. rencontrer.


ME TAPER PAS SVP CAR JE PARTAGE L'AVIS DE MA SOEUR

Depuis le temps que ce roman prenait la poussière dans ma PAL... comme beaucoup d'autres d'ailleurs :P Mais je l'ai enfin découvert grâce à mon nouveau rendez vous avec Tahicha (Elle me choisit une musique je j'écoute devant ma bibliothèque et je choisis un livre en fonction de ce que m'inspire les notes et/ou paroles). Quand je l'ai acheté je ne voulais pas me plonger dans sa lecture alors que la folie autour du film me faisait frôler l'overdose à force de voir des avis et des coup de cœur partout, partout, partout. Remarquez, ça n'aurait peut-être pas changé grand chose puisque je ne peux pas dire que j'ai aimé les moments passés avec ce livre.

Bien que le style de l'auteur soit plutôt agréable à lire, je n'ai pas du tout accroché avec sa manière d'aborder les problèmes de santé de ses personnages, leurs quotidiens perturbés et les relations avec leurs familles. La faute peut-être à mon métier qui perturbe ma vision des choses et empêche la magie d'opérer avec ce genre de fiction... Du coup l'intrigue ne m'a pas du tout emporté, les longueurs m'ont donné du fil à retordre et les émotions ne m'ont pas du tout atteinte. Je n'avais d'ailleurs qu'une hâte : finir le livre pour passer a autre chose. 

Hazel et Augustus ne m'ont pas séduite... a dire vrai j'ai eu bien du mal à supporter la demoiselle dans les 3/4 du livre tant je l'ai trouvé ennuyeuse, cérébrale et beaucoup trop réfléchie. Et du coup le pétillant Augustus devient lui aussi trop sérieux pour l'accompagner dans son rêve de rencontrer l'auteur de son/leur livre favori. C'est un peu cliché non? Bon d'accord c'est un roman :P Même la romance, dont je suis habituellement une grande fan, n'a pas réussi à me donner des frissons ou à m'attendrir. Rien de rien. On est loin de l'humour et l'histoire pleine de vie annoncé par la 4eme de couverture.

Les derniers chapitres ne m'ont pas plus ému que le reste du roman même si c'est à ce moment là qu'Hazel m'a paru le plus dans la réalité avec ses relations aux autres. Mais en tournant la dernière page je me suis juste dis "tout ça, pour ça"... Autant dire que je suis passée complètement à coté des émotions que voulait transmettre l'auteur. Dommage.

J'ai quand même visionné le film après ma lecture et c'est un peu pareil. Des longueurs, pas des masses d'émotions même si avec la musique et le jeu des acteurs mon âme a été un soupçon plus sensible, mais on est bien loin du coup de cœur...

Et voila la chanson que m'a donné Tahicha et qui m'a inspiré ce choix: 


Et cette lecture compte pour mes challenges:

2 commentaires:

  1. Il a fait bien trop de bruit, personnellement je l'ai lu mais je ne l'ai pas plus aimé que ça

    RépondreSupprimer