Requiem pour Sascha, tome 3 : Agnus Dei

Antéchrist, fugitive, survivante, écorchée par l'amour...

Convaincue par mon père que le salut de l’humanité repose entre ses mains, j’ai ouvert les Bouches de l’Enfer et précipité l’Apocalypse. L’affrontement final est sur le point de commencer, mais je n’ai plus la force de me battre après avoir vu s’entretuer Zekiel et Raphaël, le démon et l’ange déchu qui ont changé ma vie à jamais. Pourtant le destin n’en a pas terminé avec moi : une personne que je n’imaginais plus rencontrer va tout remettre en question.


Face à la fin des temps, je devrai choisir entre enfer et paradis.
 
C’est avec peu de motivation que nous avons repris sérieusement cette série dans les mains, surtout après trois tentatives infructueuses... Il faut avouer que les deux premiers tomes ne nous avaient déja pas emballé plus que ça, mais entre copinautes sérieuses nous avons pris la bonne résolution de finir les séries que l'on commence! Donc nous nous sommes plongées dans cet ultime opus à la couverture qui déchire sa race mais à l'intrigue malheureusement mollassonne. 

Attention spoiler pour ceux qui n’ont pas lu les deux premiers tomes  

Les premières pages sont mouvementées! C'était à prévoir vu la manière dont on laisse les trois personnages principaux à la fin de Dies Irae. Ils en prennent pour leur grade sans mauvais jeu de mots :p C'est le cas de dire puisque les deux frères montent et descendent dans la hiérarchie angélique et démoniaque alors que Sascha continue à vouloir sauver tout le monde, ce qui bien sur n'est pas possible sans donner de sa personne. Bref! Zek prend immédiatement les choses en main et il retourne ciel et terre pour mettre Sascha à l’abri, emmenant avec eux un Raphaël pour le moins diminué. Et c’est là hélas, dans une petite maison où l'aura de la fille du Diable est indétectable, qu’ils vont passer du temps. Beaucoup de temps... Leur nouvelle mission pour éviter l'apocalypse: trouver la dernière bouche de l’enfer ! Et pour cela ils vont faire des recherches encore et encore... tout en jouant au chat et à la souri. Avec une Sascha qui ne sait pas ce qu’elle veut, ni qui. Enfin si elle aime les deux hommes qui partagent sa vie mais n’arrive pas à choisir ^_^ (Cela devient vraiment une habitude de la bit-lit )Et enfin, au bout d’un bon moment (oui ça nous a paru très très long), il va finalement se passer des choses! En effet un personnage étonnant va faire basculer ce statut en « attente » pour donner un peu d'action à cette intrigue particulièrement longuette.
 
Notre avis hélas ne va pas être positif puisque nous nous sommes franchement ennuyées pendant la lecture. Pendant les 3/4 du livre à vrai dire. Il faut dire que les scènes en huit clos sont vraiment difficiles à supporter! Réussir à faire en sorte que l’histoire soit intéressante sans interventions de personnages extérieurs et sans « décor » c’est un exercice difficile. Parfois certains auteurs arrivent quand même à donner le change sans que le texte devienne lourd. Mais hélas ce n'est pas le cas ici... Le premier tiers de ce livre nous a paru inutile (*-* désolées ce doit être une histoire de gouts) Quand on sort enfin du huit clos ça bouge un peu mais le mal est malheureusement déjà fait. De nouveaux personnages apparaissent et on apprend le comment du pourquoi les deux frères ont perdu la vie. Mais on apprend aussi l'existence de nouveaux complots. Encore ^_^ Après le complot des vampires qui voulait tuer bébé Sascha, le complot où Lucifer veut éliminer Sascha, en voilà un troisième... Bref. Au bout d’un moment les gros retournements de situation perdent leur intérêt puisque ça part dans tous les sens. En tant que lectrices nous avons eu le sentiment qu’au fil de son écriture l’auteur à changé d’avis et a voulu compliquer plus qu’il ne fallait son histoire. Et forcement ça perd de sa crédibilité. D’autant plus quand dans les tomes précédents rien ne corrobore «la nouvelle idée». 

Les personnages ensuite... Alors là! Ce n’est pas mieux passé. Nous avons encore une autre facette de Sascha! Après la nympho et fumeuse invétérée du tome un, la gentille fifille à son papa du tome deux, nous avons droit ici à la nénette qui a peur de son ombre et qui joue à "Quel frère je vais embrasser sur ce chapitre-là". Elle est carrément insupportable! Pour ce qui est des deux frères, nous avons aimé le changement de Raphael, il évolue de façon logique. Pour ce qui est de Zek, nous n'avons pas trouvé qu'il avait changé... Étonnant? Oui et non puisque son comportement n’était pas non plus celui d’un vrai démon, général des Enfers et chouchou de ce cher Lucifer ^_^ 
 
Pour résumer nos impressions : un triangle amoureux trop prévisible. Une héroïne a multiple personnalités (rien à voir avec une héroïne qui évolue au fils des tomes, ici elle serait même à la limite de régresser). Trois changements de directions pas franchement crédibles ou pas suffisamment exploités pour que ce soit plaisant. On commence la série avec une « tueuse de vampire », qui deviens fille du diable... etc... et à chaque tome on oublie totalement ce qui était le plus important dans le précédent. Pour nous cette histoire est pleine d’incohérences, de facilités et de coups de baguette magique en veut-tu? En voilà! Un tome qui nous laisse sur notre faim vu le temps passé à préparé l'apocalypse et la rapidité extrème de sa résolution... Nous sommes de toute évidence passer à côté de cette histoire ! Ce qui nous surprend d’autant plus à la vue des nombreux avis positif! Nous avons peut-être mis le doigt sur certaines incohérences qui sont trop importantes pour nous mais pas tant que ça pour d’autres lecteurs. Un point positif tout de même, l'humour, les dialogues et la répartie des personnages. Alice Scarling assure de ce coté là!

La série est donc terminée... Et on a envie de chanter Libérées! Délivrées! (Humour)
 
Et cette lecture compte pour nos challenges:

... Nos avis sur les autres romans de la série...
http://carnetdunefildeferiste.blogspot.fr/2015/02/requiem-pour-sascha-tome-1-lacrimosa-de.htmlhttp://carnetdunefildeferiste.blogspot.fr/2015/02/requiem-pour-sascha-tome-2-dies-irae.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire