ALE 2100

Lola, jeune étudiante, est invitée à entrer dans une représentation virtuelle de la Terre en 2100, dénommée ALE. Les problèmes de la planète, les catastrophes à venir ? Elle en entendait parler tous les jours, sans vraiment s’en soucier. Mais dans ALE, les aventuriers ne pourront y échapper : ils devront affronter le résultat de leurs actions. De nos actions. Et quand Lola va croiser sur son chemin cet homme mystérieux qui perturbe son voyage, il devient son ultime quête. Et si, pour le sauver lui, elle devait sauver le monde de demain ? 


Whaou! Je ne sais pas trop comment commencer cet avis autrement qu'en disant que ce roman n'est pas un simple coup de cœur, mais THE coup de cœur de mon début d'année 2015. Carrément prenant, teinté d'humour et bourré d'émotions. Je n'arrive pas à trouver les mots qui rendraient justice à ce superbe moment de lecture qui inspire des pensées écologiques et humaines. J'ai juste adoré d'un bout à l'autre! 

Ces 760 pages contiennent tout ce que j'aime dans un roman : de la crédibilité dans la situation de base et son évolution, un personnage auquel je peux m'identifier facilement, une écriture fluide et agréable à lire, un rythme parfaitement maitrisé entre action palpitante et phase de "repos", et bien sur des sentiments qui font basculer l'histoire quand je ne m'y attend pas forcément. 


Comment décrocher d'un tel bouquin? Impossible. 


La geek que je suis a simplement surkiffé entrer dans l'univers d'ALE. C'était tellement facile et génial de me glisser dans la peau de Lola et de son avatar WaveRider. En plus d'être à fond dans la découverte de ce nouveau jeu comme si je me trouvais derrière un écran et pas devant mon bouquin, j'ai adoré l'idée qu'un programme informatique puisse donner des sensations aux joueurs. Le rêve de tout gamer... sauf que si sentir le vent dans ses cheveux ou le gout d'une pomme qu'on croque dans le monde virtuel est démentiel, il ne faut pas oublier que la douleur entrainée par des coups reçu pendant un combat au corps à corps ou un tir à bout portant fait aussi parti du lot. Outch, ça fait mal!


La romantique que je suis a adoré la relation qui se construit entre la jeune femme et un avatar dont elle ne connait que la voix et l'apparence dans le jeu. L'amour n'est pas virtuel? Dixit Calogero... Mais siiiiii! Les sentiments dans le virtuel peuvent s'épanouir dans le réel et changer beaucoup de choses. Lola jouait pour le plaisir de tester un nouveau jeu et pour gagner une jolie somme qui lui permettrait de rechercher son père disparu... pourtant ses motivations ne seront plus du tout les mêmes après quelques heures passées dans ALE. 


La peureuse que je suis s'est sentie particulièrement touchée par le futur prévu par ALE. Parce qu'il ne s'agit pas d'un jeu banal de PAN PAN t'es mort, mais bien d'un programme pour éveiller la conscience des gens sur l'avenir peu glorieux qui nous attend. Changement climatique, catastrophes naturelles, changements des mentalités, pénurie des ressources, guerre, esclavagisme, sexisme et racisme... 


Je crois que je ne lisais pas l'aventure de Lola... j'étais Lola. Et comme notre étudiante, mon meilleur ami est Eo <3 Ce mec est simplement génial même s'il est un peu la caricature du geek en puissance. J'adore! Et puis je crois bien avoir deviné l'identité de l'équipier mystère ^_^ ça aussi c'est vraiment bien trouvé d'inclure des personnalités réelles pour crédibiliser l'intrigue et la rendre aussi amusante. 


La fin est juste horrible même si je m'attendais presque à pire depuis de nombreux chapitres. L'angoisse!!! J'avoue que je m'étais préparée à pas mal de possibilités tout plus dramatiques les unes que les autres, mais pas à ça! Du coup je suis déprimée :P 


J'ai mis une quinzaine d'heures à lire ALE, le temps que j'aurais mis à terminer un jeu sur pc, mais cette lecture m'a rendu nettement plus joyeuse, angoissée ou émue que n'importe quel héros virtuel. Il me tarde vraiment de découvrir la suite... 


Milles choses seraient encore à ajouter à cette chronique. Comme la pression morale que les personnages ont sur les épaules puisqu’ils ne peuvent parler du jeu à personne depuis la signature d'une clause de confidentialité. ALE c'est du sérieux! Ou comme les relations amicales et familiales qui sont super bien gérées. Pas trop, mais pas trop peu. Réaliste quoi. Mais je vais m’arrêter là hein ^_^ 


Venez en papoter avec moi si vous voulez. ça serait vraiment un plaisir d'échanger avec ceux et celles qui ont lu cette pépite <3 

Et cette lecture compte pour mes challenges:

22 commentaires:

  1. Oh là là quelle chronique !! j'avais déjà vu passer ce livre, et le sujet m'avait bien intéressé... mais là, j'ai carrément envie de me jeter dessus !!

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Hihihi je ne peux que t'encourager à céder à la tentation. Cette histoire est géniale!

      Supprimer
  3. Merci d'avoir pris la peine d'entrer et de voyager dans ALE et merci encore pour cette magnifique chronique ;-) Espérons qu'ALE ne devienne jamais une réalité ! Bonne route.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi surtout pour cette superbe histoire <3 Même si j'ai peur que ta vision dans ALE se réalise, je veux croire en l'humanité et en l'avenir...

      Supprimer
  4. Très belle chronique tu me donne très envie de découvrir ce roman ! Je le rajoute de suite à ma WL !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vivement qu'il passe de ta WL à ta PAL ^_^ Il en vaut vraiment la peine.

      Supprimer
  5. Gros coup de coeur également pour moi !! la fin m'a cependant énormément frustrée... hâte de lire la suite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiiii c'est suite à ton avis que j'ai décidé de le lire <3 Je suis contente d'avoir craqué pour une fois parce que ce roman est tellement génial. Je comprends ta frustration pour la fin. C'est horrible! Mais limite je m'attendais plus à la mort ou que Lola reste coincée dans le jeu, mais c'est encore pire que tout :P

      Supprimer
  6. Tu en parles vraiment très bien. Je suis l'une des premières lectrices privilégiées qui a pu lire tout le livre avant même son édition papier et numérique. C'est dire à quel point ma frustration de la fin est vieille et j'avoue ne pas m'en être remise encore. J'attends impatiemment la suite car, c'est sûr, il ne faut pas que ça en reste là. Non, c'est impossible. Bravo à toi pour cette chronique qui décrit vraiment bien ce qu'on vit dans ALE.
    Vef'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Vefree <3 Rolala je n'imagine même pas la longueur de l'attente que tu dois endurée... Mais je pense que notre patience sera récompensée si le second tome est aussi excellent que le premier.

      Supprimer
  7. J'avoue que ta chronique intrigue beaucoup ce qui pousse à en savoir plus.
    Je le note, merci !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie d'avoir éveillé ta curiosité =) J'espère vraiment que tu trouveras l'occasion de le lire.

      Supprimer
  8. En effet ça a l'air chouette =D Je note ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense vraiment que l'histoire te plaira!!!

      Supprimer
  9. Je n'avais pas eu de coup de coeur, mais j'avais quand même énormément apprécié ma lecture. Les 700 pages, on ne les voit pas passer ! Et la fin est très frustrante, je suis bien d'accord avec toi. Vivement la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rolala oui les pages défilent à une vitesse incroyable <3 L'attente va être longue avant de pouvoir lire la suite. Je suis encore toute frustrée lol

      Supprimer
  10. Réponses
    1. Hoooo que ouiiiii ^_^ Je ne peux que te conseiller de le lire.

      Supprimer
  11. C'est une totale découverte pour moi aussi, et tu en parles tellement bien que je vais sûrement tenter! Merci

    RépondreSupprimer
  12. Il me tentait déjà beaucoup de base, mais là c'est définitif : IL ME LE FAUT ! *_*

    RépondreSupprimer