Requiem pour Sascha, Tome 2 : Dies Irae

Orpheline, princesse cassée, jouet du diable, héraut de l’Apocalypse…

Je croyais que découvrir enfin mes origines m’apporterait la paix… je n’imaginais pas que ce serait un aller simple pour l’enfer. Littéralement.
Destinée à déclencher l’Apocalypse, j’ai fui Lucifer. Mais le sulfureux et insupportable général démon envoyé pour me ramener m’a mise face à un choix impossible : sacrifier l’homme que j’aime ou condamner l’humanité toute entière.
Devinez ce que j’ai choisi ?

Notre nouveau dicton avec Zébuline: Série commencée = Série continuée dans la foulée! Une résolution plutôt facile à tenir avec Requiem pour Sascha puisque l'auteur joue avec nos nerfs à la fin du premier tome. En laissant la demoiselle dans les bras d'un Raphaël prêt à la tuer, comment peut-il en être autrement même si nous pointions de nombreux points négatifs?! Et même si effectivement, comme on nous l'avait dit, Dies Irae est meilleur que Lacrimosa, il subsiste de nombreux défauts...


Vous vous en doutez, c'est sans grande surprise que Raphaël ne va pas tuer Sascha. Enterrer l'héroïne en milieu de saga n'est pas franchement une option facile pour exploiter une suite ^^ Bref, notre chère Sascha va donc être sauvée par un être inattendu (ou pas)... puisque c'est Zekiel qui arrive à point nommé pour éviter la catastrophe! Qu’elle surprise (ou pas)...


Sous l'océan:
Les premiers chapitres donnent le ton avec un combat assez sanglant entre Raphaël et Zekiel, mais ensuite c'est plat. Il faut attendre près de 200 pages avant que l'action redevienne vraiment prenante... Entre temps Sascha continue de se lamenter sur son sort, encore et encore. On ne s'ennuie pas vraiment puisqu' elle s'entraine avec le général démon pour maitriser ses pouvoirs et parcours le monde pour ouvrir les portes de l'Enfer, mais les intrigues de second plan son laisser de coté comme si Sascha avait totalement occulté son ancienne vie. Que devient Raphaël? On ne sait pas même si la brunette pense très souvent à lui. Où en est la police sur l'enquête autour de la mort de Nicolas et de la disparition de la principale suspecte? On en sait rien. Où est passée son coté nymphomane incontrôlable quand elle abuse de son pouvoir? Disparu comme par magie alors qu'on s'attend à ce qu'elle ne puisse contrôler ses pulsions. Du coup ça ne rend pas très crédible le personnage qu'on avait apprit à connaitre dans le premier tome.

Heureusement les actions dans les 100 dernières pages sont plutôt pas mal et pour le coup j'aime bien les anges et les démons mis en scène par l'auteur. Les combats sont top, tout comme les relations entre généraux démoniaques qui sont assez chaotiques. Parfait! Et pourtant je suis du genre difficile quand il s'agit de ses créatures mystiques. C'est donc un très bon point!  Le tout dernier chapitre est excellent et donne envie de se jeter sur le troisième tome...

Sur la glace:
Ce tome deux est bien différent du premier. Ici il n’est plus question de vie passée. Plus de musique, plus de haine contre les vampires (étrange pour une héroïne qui se dit tueuse de vampire, non ?) Plus de sexe non plus (encore plus étrange pour quelqu’un qui est à la limite de la nymphomanie ?) Non, dans Dies Irae, Sascha va apprendre ! Elle va embrasser sa nature démoniaque pour tenter de maitriser ses pouvoirs. Grâce à l’aide bienvenue de Zek …

Sascha va aussi vouloir rendre son père fier d'elle. Après tout c’est soit ça, soit mourir de la lame de Raphaël. Comme la jeune femme n’a pas spécialement envie de mourir, le choix est vite fait. Son père va donc lui apprendre ce qu’il attend d’elle. Et en fille bien discipliné la demoiselle va faire de son mieux pour répondre à ses attentes.

Ce livre m’a fait bien rire, même quand il ne le devait pas. Déjà une chose est certaine je n’ai pas été surprise. Sauf à la toute fin, j’avoue que là je l’avais pas vu venir. Mais sinon pour les 90 % du texte, pas de grande surprise dans les péripéties.



Sous l'océan:
Sascha m'a donc de nouveau insupporté dans les grandes lignes. J'ai simplement aimé son coté protecteur envers la louve qu'elle prend sous son aile. Enfin une décision qu'elle prend elle même. Bien! Zekiel quand à lui reste fidèle à lui même, le démon par excellence. Assez lunatique et mystérieux. J'aime ce personnage énigmatique pourtant je trouve que lui donner simplement une centaine d'année de vie ne colle pas à l'image que j'ai du général démon le plus puissant de l'Enfer et chouchou de ce cher Luc... Mais c'est un détail qui ne doit "choquer" que moi.

Sur la glace:
Sascha a su me surprendre! Mais quel revirement de caractère... J’ai eu même l’impression que notre héroïne avait tout simplement été échangée! Non la nymphomane, colérique, gotique et de surcroit tueuse de vampires est totalement absente de ce tome. Elle se lamente sur son beau Raphaël perdu et sur la mort de Nicolas si longtemps et avec tant de répétition qu’au lieu de m’apitoyer sur son sort j’avais envie de rire …

Ensuite j’ai été profondément choqué par sa haine des vampires qui l’anime pendant le premier tome et qui a totalement disparu pour le second ! Là aussi après avoir changé d’héroïne au final on change aussi d’histoire … (on est plus à ça prêt, hein !) Ce deuxième tome pourrait d’ailleurs largement être lu sans le premier tant ils sont éloigné l’un de l’autre.

Pour en venir à Zek, j’ai trouvé ce personnage très intéressant au début. Le bad boy de service ! Humm mais au fils des pages j’ai trouvé ce personnage un peu vide … peut être le brouillard que l’auteur a mis autour de lui l’empêche au final d’être « consistant » pendant la lecture ? Il m’a fait penser à un pantin dont on se sert … dommage …




Sous l'océan:
Le style d'écriture m'a paru meilleur mais c'est sans doute parce que je m'y suis habituée et qu'il y a nettement moins de scène Olé Olé, du coup moins de vulgarité. L'humour est un peu moins présent même si les dialogues m'ont parfois fait sourire. Le point noir reste donc le rythme : beaucoup trop mollasson sur la majorité du livre avant de s’accélérer dans les dernières pages.

Sur la glace:
Il y a une chose qui rejoint les deux tomes c’est l’écriture ! Et oui l‘auteur elle n’a pas changé. Ce livre se lit avec une facilité incroyable ! Et pourtant les deux premiers tiers m’ont un peu ennuyé. Il faut avouer que ça tourne beaucoup en rond … entrainement …. Mission … apitoiement … désir pour Zek … apitoiement … entrainement … etc. …

                                               
Au final, malgré tous les points négatifs que j’ai détaillé plus haut, j’ai lu ce livre avec plaisir (si si je vous jure !) il est léger (très), la romance à une grosse place et les sentiments de Sacha encore plus. Mais ce qui me fait finir cet avis sur un point positif c’est la fin du livre. Car la fin elle est géniale ! Franchement j’adore! Car là j’ai eu de l’action et des choses imprévisibles.

                                                       ...Bref...

Vu la fin du tome 2 nous allons bien entendu lire le troisième tome dans les jours qui viennent, mais que va-t-il bien pouvoir se passer? Sascha va-t-elle trouver une troisième personnalité ?


Et cette lecture compte pour nos challenges :

6 commentaires:

  1. Réponses
    1. ^_^ Je ne te dirai pas de le sortir de toute urgence cette fois...

      Supprimer
  2. Il est dans ma PAL, il faudrait que je le lise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as aimé le 1er tu devrait aimer celui là également ;)

      Supprimer
  3. J'aimerais beaucoup découvrir ce lire =)
    PS: J'adore la bannière de votre blog ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci <3 Amchan fait vraiment un superbe boulot.
      J'espère que tu aimeras si tu décides de tenter cette série ;)

      Supprimer