Eux sur la photo - Hélène Gestern

Une petite annonce dans un journal comme une bouteille à la mer. Hélène cherche la vérité sur sa mère, morte lorsqu’elle avait trois ans. Ses indices : deux noms et une photographie retrouvée dans des papiers de famille, qui montre une jeune femme heureuse et insouciante, entourée de deux hommes qu’Hélène ne connaît pas. Une réponse arrive : Stéphane, un scientifique vivant en Angleterre, a reconnu son père. Commence alors une longue correspondance, parsemée d’indices, d’abord ténus, puis plus troublants. Patiemment, Hélène et Stéphane remontent le temps, dépouillant leurs archives familiales, scrutant des photographies, cherchant dans leur mémoire. Peu à peu, les histoires se recoupent, se répondent, formant un récit différent de ce qu’on leur avait dit. Et leurs découvertes, inattendues, questionnent à leur tour le regard qu’ils portaient sur leur famille, leur enfance, leur propre vie.
 
 
- Pour celles qui aiment les romans épistolaires
- Pour celles aiment les secrets de famille
- Pour celles qui ne sont pas dérangées par les descriptions à rallonge


Voila un roman qui m'a été conseillé par une collègue de boulot après notre blabla autour de "Quand souffle le vent du nord". Un livre que nous avions adoré toutes les deux. Toujours à l'affut de bons conseils, je me suis donc lancée cette autre lecture épistolaire,... malheureusement le charme n'a pas autant opéré sur moi que je l'avais imaginé en entendant ma collègue parler des personnages. Un bon moment de lecture certes, mais pas le coup de cœur que j'attendais. 

Le style de l'auteur est assez agréable et fluide, ce qui rend vraiment très prenante la lecture des courriers et e mails qu'échangent Hélène et Stéphane, mais malheureusement des descriptions très poussées de photos se glissent entre les chapitres et ralentissent le rythme. Au départ je me suis prise au jeu en imaginant les clichés en noir et blanc,  mais au bout d'un moment ça devient particulièrement lassant et j'ai eu tendance à lire ces passages en diagonale. Dommage car l'évolution des sentiments entre les deux protagonistes est particulièrement addictive. C'est certainement pour ça qu'on a envie de savoir où vont mener les découvertes qu'ils font chacun de leur coté et pas de se pencher sur les détails d'une photo. 


L'intrigue autour de la quête des origines des personnages est bien pensée et assez originale. Je me suis donc facilement prise au jeu des hypothèses à mesure qu'on  découvre des indices sur la vie de leurs parents, des lieux qu'ils ont fréquentés à telle ou telle époque, des photos qui laissent entrevoir un regard tendre ou courroucé,... Et force est de constater une nouvelle fois que je suis archi nulle en énigmes ^_^ Et pourtant j'adore ça. 


Ma déception vient de la fin du roman, quand tous les éléments se mettent à s'assembler. Je suis passée totalement à coté de l'émotion qui peut saisir Hélène et Stéphane quand ils découvrent la vérité sur leur parent respectif. Ça ne m'a fait ni chaud ni froid... Peut-être parce qu'on apprend les faits par les yeux d'un témoin et pas par une narration des personnages concernés puisqu'ils sont décédés depuis plusieurs années. Ou alors je n'ai pas de cœur


Une lecture qui m'a plu pour son genre épistolaire et l'évolution des liens entre les deux protagonistes, mais lecture qui m'a déçue par sa résolution et sa fin brutale. Je regrette qu'il n'y ai pas d'épilogue.


Et cette lecture compte pour mes challenges : (+ jeux de lettres)

9 commentaires:

  1. Mdrrrrrrr juste avec le "longue description " je sais qu'il est pas fait pour moi lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^_^ C'est pas des descriptions à la Tolkien quand même, mais quand tu es à fond dans l'évolution de l'intrigue ça casse trop le rythme je trouve. Dommage.

      Supprimer
    2. De toute façon moi et les descriptions... Hein ^^ lol

      Supprimer
  2. lol ... Ou alors je n'ai pas de coeur ^_^ n'importe quoi ! ahahah

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^_^ Il faut croire que si... Ou plus certainement que l'émotion transmise par les mots ne m'a pas touchée :p

      Supprimer
  3. Un résumé qui me tentait bien mais avec ce que tu en dis, je ne sais pas si je le lirais...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essaie peut-être quand même, l'histoire est quand même pas trop mal.

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup ce genre de livre au sujet croustillant ^^

    RépondreSupprimer