Le Destin d'une Déesse, tome 3 : La veangeance des Immortels


A la veille de l’équinoxe d’automne, prisonnière de Cronos qui la veut pour reine et cherche à gouverner le monde, Kate est sur le point de donner naissance à l’enfant de l’homme qu’elle aime et dont elle est séparée, Henry. Dans l’ombre, Calliope, sa rivale depuis toujours, n’attend que le moment de lui voler cet enfant pour l’élever elle-même. La seule chance qui reste à Kate, c’est qu’Henry s’aperçoive enfin de son absence et vienne à son secours. Mais alors qu’elle s’accroche à cet espoir, elle apprend qu’Henry vient d’être blessé à mort…


 
- Pour celles qui aiment les romances fantastiques
- Pour celles qui veulent voir des pouvoirs qui évoluent
- Pour celles qui aiment les bébés ^_^


Voila… C’est fini… Et c’est avec un peu de nostalgie que j’ai tourné le dernière page de ce troisième tome du Destin d’une Déesse. Un vrai coup de cœur pour cette conclusion de l’histoire de Kate, d’Henry et de tous les autres Dieux de l’Olympe. J’ai adoré ! 

Cette fois je n’ai absolument rien à reprocher à Aimée Carter. Son texte est fluide, toujours aussi agréable à lire et tellement prenant ! Aucune longueur à signaler dans les réflexions des personnages ou dans l’intrigue principale autour du combat que les Dieux mènent contre Cronos. Ce dénouement est d’ailleurs riche en actions. Je n’ai franchement pas vu défiler les pages entre l’île où est retenu prisonnier le Titan et l’Olympe où les Dieux préparent leurs attaques. La guerre fait rage et les pertes humaines se comptent par millions. On est donc loin de la romance gentillette du premier tome même si la relation entre Kate et Henry reste un pilier essentiel à l’histoire. 

Si notre jeune déesse n’arrivait pas vraiment à se faire une place parmi les autres Dieux millénaires, ici sa maturité et sa confiance en elle sont flagrantes. Ses pouvoirs aussi sont plus développés. Bien sur elle n’est pas à l’abri de faire des erreurs, mais Kate prend clairement sa vie en main pour protéger ceux qu’elle aime. A sa place je pense que j’aurais pris les mêmes décisions quitte à devoir me sacrifier. J’aime vraiment ce personnage avec son caractère fort et aussi ses faiblesses, son émotion à fleur de peau. Henry est aussi plus présent dans ce final. Contrairement au début de leur relation, les deux amants se disent les choses et acceptent les non dits tout en cherchant à se protéger l’un l’autre. Ils n’en sont que plus touchants. 

La fin de cette trilogie m’a beaucoup plu. Si les humains payent le prix fort de cette guerre entre le titan qui veut dominer le monde et les Dieux qui veulent conserver la paix, les membres du conseil ne s’en tirent pas sans pertes. Si j’ai un seul petit reproche à faire c’est que le coté humain n’est pas du tout développé. Bien sur les personnages sont tous des Immortels, mais peut-être que l’auteur aurait pu leur faire regarder un journal télévisé pour approfondir un peu le désastre traversé par la ville d’Athènes, puis d’Alexandrie et du Caire. En dehors de ce détail cette lecture est vraiment un coup de cœur ! 

Le Destin d’une Déesse reste une lecture plutôt jeunesse, mais ce n’est pas le pays des Bisounours pour autant. Cette histoire à pris de l’ampleur au fil des tomes et je suis vraiment contente d’avoir eu la curiosité de choisir cette lecture il y a quelques mois. Je vous conseille donc de craquer pour cette série si vous aimez les romances Darkiss et autres lectures du genre.
 
Et cette lecture compte pour mes challenges :

3 commentaires:

  1. Cette trilogie me plairait bien je pense :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si le style jeunesse ne te dérange pas alors fonce ^_^

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout cette trilogie, mais au vu de ta note pour ce dernier tome... Je la note, et plutôt deux fois qu'une :D Merci pour la découverte <3

    RépondreSupprimer