Vamp in Love, saison 1


Je me présente : comtesse Lilliana Arabella Guinevere du Marchette mais appeler-moi Lil. Je suis une vampirette de 500 ans addict aux cosmétiques et dont la garde-robe est garnie pour ... l'éternité.  Question alimentation, je ne suis pas du genre à rôder dans les rues pour mordre mes victimes, je préfère boire du sang dans un verre à cocktail. Dernier détail : je suis une incorrigible romantique ! D'où l'idée de lancer une agence de rencontre et d'échapper l'entreprise familiale. Ainsi naît Vamp'n'Love. Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, une vampire-chasseur-de-primes sur les traces d'un tueur en série s'est présenté à l'agence. Son allure, son odeur... terriblement sexy ! Seulement c'est un ''mordu'' et non un vampire de naissance. Impossible dans ces conditions d'envisager quoi que soit. Mais bon, il arrive parfois qu'on se laisse emporter par ses bas instincts..


Voila une lecture rafraichissante et ultra détente après un bon pavé de 800 pages comme Serum =) De l’humour, des clichés, de la romance, des vampires,… Tous les ingrédients qu’il me fallait pour passer un bon moment sans prise de tête. Et au final c’est réussi ! Malgré quelques longueurs ici et là, j’ai vraiment passé un super bon moment de lecture avec Vamp in Love.

Après le style de l’auteur qui est vraiment léger et agréable, le gros point fort de ce livre est son personnage principal, Lil. Une vampirette de 500 ans accro à la mode et aux chaussures hors de prix (ça ne vous rappelle pas une certaine Queen Betsy ?) qui cherche à s’émanciper de la pression familiale en ouvrant sa propre entreprise : une agence de rencontre. Malheureusement cette initiative ne plait pas du tout à ses parents qui ne cessent de le lui rappeler en saturant son répondeur de messages à rallonge et qui cherchent surtout à la caser en lui présentant chaque dimanche de potentiels compagnons d’éternité. Il n’est pas question d’amour pour eux, juste de quotient orgasmique et taux de fertilité. Quelle classe ! Sauf que Lil est beaucoup plus romantique que ça. Et heureusement la demoiselle à un sacré caractère. C’est une battante qui ne se laisse pas avoir à ce petit jeu. Le vampire de sa vie elle le trouvera toute seule… sauf que celui pour qui son cœur bat un peu plus fort n’est autre qu’un « mordu » et non pas un vampire héréditaire. Une honte pour la famille ! Alors elle se bride le corps et l’esprit pour ne pas céder à la tentation… Pas si simple après plusieurs siècles d’abstinence.

Les dialogues sont vraiment très drôles (et je vous assure qu’il est difficile de me faire rire ^_^) et la situation plutôt originale même si le coté action autour des enlèvements de femmes n’est pas hyper prononcé. Dans tous les cas j’ai beaucoup aimé le coté indépendant de Lil même si elle a besoin de l’aide de l’entreprise familiale et de s’entourer de ses meilleures amies pour réussir à faire décoller sa boite. Quand on peut-être pistonner, hein, pourquoi s’en priver ?! Et puis la vampirette ne lâche jamais rien. C’est ce coté tenace que j’ai apprécié puisque je m’attendais à la voir se mettre à pleurnicher dans les situations trop dures. Ce n’est pas le cas. Lil se débrouille plutôt bien même si elle garde une certaine fragilité.

L’aspect vampirique est assez mis en avant avec des explications sur les différences entre vampires héréditaires et vampires mordus. Sur les habitudes alimentaires. Sur les pouvoirs (Hypnose, suggestion, vol, transformation). Sur les relations avec les autres créatures non humaines. J’ai eu la surprise de trouver ça plutôt complet pour une lecture aussi légère.

Par contre j’ai eu une petite impression de déjà vu en comparant Lil à Betsy… Le coup des canines sorties qui font zozoter, le coté accro à la mode et aux séances de shopping, la romance avec le mauvais garçon, les pouvoirs de vampire un peu détraqués. Bon, rien qui ne gâche la lecture, mais je n’ai pas pu m’empêcher de faire le rapprochement entre ses deux séries qui se baladent entre bit-lit et chick-lit.

Je ne regrette pas du tout de m’être laissée tenter et je lirai la suite avec grand plaisir.  

Et cette lecture compte pour mes challenges :

6 commentaires:

  1. elodie macquart14 mars 2014 à 21:35

    je ne connaissais pas du tout petite histoire qui à l'air bien sympathique et comme tu dis sans prise de tête

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est typiquement le genre de lecture à emmener en vacances au bord de la mer ;)

      Supprimer
  2. Coucou :) j'ai lu les deux premiers tomes et j'ai adoré cette série ! mais cela fait longtemps donc je ne sais pas combien il y a de livres en tout ! je vais aller me renseigner car ta chronique m'a donné envie de relire cette série :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^_^ A priori il n'y a que 3 tomes en français, la maison d'édition ayant abandonné le publication surement à cause de mauvais chiffres de ventes... C'est bien dommage parce que c'est vraiment une lecture agréable pour passer un moment détente.

      Supprimer
  3. La couv est trop belle, je vais me le prendre
    Gros bisoussssssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue que c'est la couverture qui m'a fait craqué pour ce livre =) Alors je comprends pourquoi tu as envie de l'ajouter à ta PAL.
      Plein de bisous ma Crok ♥

      Supprimer