La meute du phénix, tome 1 : Trey Coleman

Auteur : Suzanne Wright
Édition : Milday

Ma note : 3.5/5
 Du bon et du moins bon



Incapable de se transformer en louve, Taryn Warner a toujours été méprisée par sa meute malgré son puissant don de guérison. Quand son père décide de l’unir de force à Roscoe Weston – un Alpha violent et dominateur qui lui promet de la briser – , Taryn refuse de se soumettre.
C’est alors que Trey Coleman, dangereux Alpha connu pour sa sauvagerie, lui propose un marché : s’unir – temporairement – à lui. Il y gagnerait une alliance et elle sa liberté. Mais faire semblant comporte aussi des risques. D’autant que leur attirance l’un pour l’autre semble hors de contrôle…


Dés que j’ai vu la couverture et le synopsis de ce nouveau roman, j’ai tout de suite eu envie de le lire. Normal alors qu’il ait rejoint ma PAL quelques jours après sa sortie, et ensuite ma liste de lecture de la semaine une fois mes priorité littéraire terminées. Hop! Je l’ai fini quelques jours plus tard. Oui il me faut quand même un peu de temps pour lire 570 pages ^^ Au final je peux dire c’est un roman de bit-lit avec du bon et du moins bon à mon goût.

Du coté des points positifs, on peut noter :
- L'héroïne. Taryn est une louve latente négligée par sa meute qui n’apprécie pas que l’un ses membres ne puisse pas se transformer. Mais elle reste la fille de l’alpha et avec son don de guérison la blondinette leur est bien utile. De plus, Taryn a un sacré caractère, ce qui réserve de bonnes surprises au fil de l’intrigue et surtout des barres de rire dans les dialogues qu'elle entretient avec Trey ou la grand mère de ce dernier : une vielle femme acariâtre aussi aimable qu'une porte de prison.
- L’histoire et la relation alpha/alpha : A la base, le fait de suivre une louve latente contrainte de s’unir temporairement à un alpha puissant pour échapper aux ambitions diplomatiques de son paternel m’a beaucoup plu. Alors je dois avouer qu’il y a des défauts ici et là (comme le fait que Taryn ait tout son temps libre puisqu’elle ne travaille pas *_* la chance *_*,  que je l’ai trouvé assez détachée de ses meilleurs amis quand elle intègre la meute de Coleman, ou alors que certains combats sont un peu trop rapides), mais dans l’ensemble les péripéties s'enchaînent vraiment bien. Et puis les sentiments ou émotions des personnages sont bien retranscris. On arrive donc à comprendre dans quel état d’esprit Taryn ou Tray se trouvent rien qu’en lisant une description physique. C’est qui rend le livre difficile à lâcher.
- Le style de l’auteur : Très agréable à lire, le rythme est bien trouvé entre action et évolution des personnages. 

Et ce qui m’a moins plu:
- Les scènes érotiques… Il y en a un peu trop à mon goût et assez répétitives même pour de la bit-lit. Au départ je trouvais sympa l’agressivité qu’il pouvait y avoir entre Trey et Taryn puisqu’ils ont tous les deux des caractères d’Alpha, mais leurs ébats ont finis par me lasser passablement. Je m’attendais à une meilleure évolution de leur intimité malgré le passé difficile de Trey. Tout ça sans parler du langage familier utiliser dans ses passages. Pourquoi faut-il toujours que les personnages masculins deviennent de vrais charretiers pour exprimer leurs envies à l’oreille de leur partenaire? Il me faut un peu de romantisme tout de même!
- La prévisibilité de certains passages : Je ne donnerais pas de détails pour ne pas spoiler, mais je ne suis pas tombée des nues devant certains événements clés de l’histoire. Dommage, je pense que l’auteur aurait pu choisir de tourner ses péripéties différemment pour surprendre davantage le lecteur.

Cette lecture m’a donc fait passer un bon moment, mais ce n’est pas un coup de coeur. Pourtant je lirai la suite des aventures de la meute du Phénix puisque le prochain tome abordera la romance entre deux nouveaux personnages
totalement différents.

Et cette lecture compte pour mon challenge “Attention à la pleine lune” proposé sur Mort-Sure. 
http://www.mort-sure.com/t5912-challenge-mort-sure-n-5-attention-a-la-pleine-lune-2013


2 commentaires:

  1. Hum hum... Moi qui étais impatiente de le lire, tu m'as un peu refroidi...
    Le coté "trop de scènes érotiques" et surtout le langage que tu as trouvé familier me font grincer des dents ^^

    Merci en tout cas pour cette belle chronique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouai c'est vraiment le point noir de ce livre... Dommage parce que ça aurait pu être vraiment sympa.

      Supprimer