Wicca, tome 4 : Les retrouvailles

Auteur : Cate Tiernan
Édition : Black Moon

Ma note : 3/5
 Un dernier tome qui m'a un peu déçu.



Hunter part au Canada à la recherche de ses parents, portés disparus depuis son enfance. Il parvient à retrouver la trace de son père, qui pratique une forme de magie noire pour communiquer avec sa mère, morte peu de temps auparavant. Alors qu’il tente d’arrêter son père, Hunter fait la connaissance de Justine Courceau, une sorcière chargée par le Conseil de retrouver les vrais noms d’autres sorciers. Une irrésistible attirance unit aussitôt les deux jeunes gens. Pourtant Hunter aime toujours Morgan qui attend son retour avec impatience…

Pourquoi avoir attendu presque un an pour lire ce tome 4 alors qu’il attendait gentiment dans ma PAL ? Peut-être parce que je ressentais qu’il ne serait pas à la hauteur des trois précédents… En effet, après mes coups de cœur pour L’éveil, Le danger et L’appel, je suis assez déçue par Les retrouvailles. L’univers magyque  de Cate Tiernan est pourtant le même, mais le découpage du roman et les nouvelles narrations misent en place ne m’ont pas emballés plus que ça.
ATTENTION RISQUE DE SPOILER
 
Contrairement aux précédents tomes, on ne se retrouve pas dans la tête de Morgan, mais dans celle de Hunter, son petit ami, de Rose MacEwan, son ancêtre à l’origine de la création de la vague noir qui décime des villages et leurs covens depuis trois cents ans, puis d’Alisa, une ado qui se découvre demi-sorcière aux dons incroyables, Morgan n’intervient que dans de rares chapitres où j’ai trouvé que l’auteur ne lui laissait pas sa place de sorcière d’exception. Dommage. Vu son évolution depuis le début de l’histoire, je m’attendais à une apothéose pour la fin de la série… mais pas du tout. L’auteur préfère mettre en avant un personnage à peine dévoilé dans le tome 3. Je ne comprends pas trop…

La première partie du roman concerne donc Hunter qui part retrouver ses parents après une séparation de plus de onze ans. Les retrouvailles ne se passent pas tout à fait comme prévu. Père et fils devront réapprendre à se connaitre et à se comprendre… Pas simple. J’ai trouvé cette partie atrocement longue ! Hunter ne cesse de se répéter les mêmes choses : que Morgan est son âme sœur, que ses parents lui manquent et qu’il appréhende de les revoir après tout ce temps, qu’il espère être devenu le sorcier qu’espérait son père… Au final rien de bien intéressant jusqu'à ce qu’il rencontre une sorcière qui collectionne les noms véritables. Sur ordre du conseil, Hunter doit l’obliger à détruire cette liste, mais la demoiselle ne compte pas se laisser faire… Je regrette que ce personnage n’ai pas plus d’importance dans le reste de l’histoire puisqu’on entend plus du tout parler d’elle une fois qu’Hunter est de retour à Widow’s Vale.

La seconde partie est nettement plus riche en magye et instructive puisqu’on se retrouve trois cents ans en arrière, dans la peau de Rose MacEwan, une jeune sorcière qui doit se cacher pour ne pas finir pendue par les responsables de l’église. Sortilèges, pouvoirs de pierres, propriétés des plantes, cercles et sabbats,… J’ai adoré ce retour aux origines et l’histoire terrible de cette demoiselle dépassée par ses sentiments. D’ailleurs contrairement à Hunter et Morgan qui tournent autour du pot à nous en donner envie de vomir, Rose assume ses envies et son pouvoir quelques en soient les conséquences. Même si ça n’excuse pas ces actes terrifiants, on comprend les raisons qui la poussent à agir de la sorte et au final de créer inconsciemment la vague noire. L’amour, le rejet, l’intolérance et l’injustice ne font pas bon ménage avec une sorcière choisie par la Déesse. Rose est vraiment un personnage complet et intense ! Morgan, Hunter, Alisa et les autres sorciers m’ont paru bien fades après l’avoir découverte, elle.

La troisième partie est une l’alternance de chapitres de narration entre Morgan et Alisa. Je n’ai apprécié que moyennement puisque notre héroïne n’y est pas particulièrement mise en avant si ce n’est pour larmoyer sur son sort. D’accord, elle n’est pas au mieux de sa forme à cause de la magye noire qui s’immisce peu à peu à Window’s Vale, mais quand même. Je n’ai pas du tout retrouvé la Morgan battante et intrépide que j’appréciais tant. Encore une fois je n’ai pas compris ce choix de l’auteur… En digne héritière de Rose MacEwan, de Ciaran MacEwan et de Maeve Riordan je m’attendais vraiment à la voir devenir le pilier de la lutte contre la magye noire pour faire taire ceux qui pensent que l’origine génétique d’un sorcier prévaut sur sa personnalité. Dommage. Vraiment trop dommage.

Un roman qui me laisse donc sur une déception malgré l’histoire exceptionnelle de Rose MacEwan.



Cette lecture compte pour mon Challenge "Je suis éclectique" proposé sur Mort-Sure et pour mon Challenge Mystère de Septembre.



10 commentaires:

  1. J'ai le tome 1 et je ne connais que de nom. Là vu tes avis c'est tentant ^^Le titre est intriguant. Toi aussi tu espace les tomes ? Moi oui, pour ne pas me lasser.
    Bisouxxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les trois premiers tomes sont vraiment prenants et bien maitrisés, par contre le tome 4 a un rythme décousu et n'a rien de comparable avec les précédents. Dommage.
      En fait je n'ai pas de règle stricte concernant la lecture de série. Des fois j'enchaine les tomes, des fois j'espace. Ça dépend vraiment du feeling que j'ai avec le titre en question. Mais je devrais faire comme toi et espacer à chaque fois pour ne pas faire une overdose ^^

      Bisous

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Oui oui oui!!! Au moins le premier tome pour voir si l'unviers de Cate Tiernan te plait ;)

      Supprimer
  3. J'ai pas lu pour ne pas me spoiler, mais mon homme a bien aimé ce tome 4. Il paraît qu'il y en aura 6 en tout. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) Je ne pensais pas qu'un homme pourrait aimer ce genre de histoire, mais c'est cool qu'il ait aimé. Je pensais que c'était le dernier tome... Je vais aller farfouiller sur le net pour avoir plus d'infos hihihi.
      Bisous.

      Supprimer
  4. je n'avais pas forcément eu de très bons échos du tome 1 de wicca. Beaucoup disent que c'est trop ennuyeux... Je ne sais pas, il faut que je découvre par moi même!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso j'avais beaucoup apprécié le premier tome pour ses descriptions de la wicca. Après l'intrigue peut paraitre un peu plate, mais effectivement le mieux sera de le découvrir par toi même ;)

      Supprimer
  5. Merci pour ta participation aux challenges !!! C'est une saga que j,aimerais bien découvrir un jour :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;) Merci à toi, surtout, pour tous les thèmes que tu nous proposes depuis janvier. Tu recommences l'année prochaines?

      J'espère que tu apprécieras cette lecture si tu as l'occasion d'y plonger.

      Supprimer