Dark Side, livre 1 : Le chevalier vampire

Auteur : Nathy
Édition : Lune Ecarlate

Ma note : 4.5/5
Les vampires, j'adore!


De nos jours. Les vampires vivent toujours dans l’ombre, mais pourquoi certains disparaissent-ils sans laisser de traces ou presque ? L’ordre de la Miséricorde est-il responsable ? Et si c’était toute autre chose ? À toutes ces questions, Cathal, chevalier-vampire, sera chargé de trouver les réponses.
Une nuit, dans un parc, Cathal et Nelly se rencontrent. Saura-t-il faire face à la violence de ses émotions? La jeune femme fuira-t-elle cet être qui la terrifie?
En réalité, ne sont-ils pas chacun le pire cauchemar de l’autre ?montures, des étalons de mer cannibales.


Je tiens avant toute chose à remercier les éditions de la Lune Écarlate et le forum Mort-Sure pour ce partenariat. D’ailleurs je m’excuse par la même occasion pour les deux jours de retard que j’ai pris pour le retour de ma chronique sur Dark Side, le Chevalier-Vampire.

Cette lecture m’a vaguement rappelé l’histoire de Dracula, ce vampire mythique qui tombe fou amoureux d’une jeune femme qui réveille en lui les souvenirs d’une ancienne histoire d’amour. C’est un peu ce qu’il se passe entre Cathal et Nelly lors de leur première rencontre... Mais pas seulement. Car même si les combats menés par les vampires ressemblent assez à ce que j’ai déjà pu lire dans le genre Bit-Lit, autant pour leur manière de rester discrets aux yeux des humains que pour résoudre les problèmes de disparitions de leurs frères d’arme, j’ai vraiment apprécié ce roman. L’histoire n’est certes pas des plus originales, mais c’est le genre d’univers que j’apprécie tout particulièrement. Des vampires amoureux, des combats sanglants, des intrigues prenantes et rebondissantes… J’aime !

Un des points forts de ce livre se trouve à mes yeux dans le rythme d’écriture de l’auteure. Nathy à une plume fluide et rapide. On ne s’ennuie pas une seule seconde. L’histoire ne traine pas en longueur en s’éternisant dans de longues descriptions de lieux ou d’actions. C’est agréable et facile à lire, même si j’aurais parfois aimé qu’elle développe un peu plus certains moments de la vie de Cathal. J’ai aussi beaucoup apprécié les passages « hors roman » tirés des archives du prince Edern et qui apportent des précisions sur les origines des premiers vampires ainsi que des flash back sur la vie de certains immortels.

Un petit point faible cependant : Les sentiments des protagonistes qui évoluent eux aussi très rapidement ! Cathal tombe fou amoureux de Nelly dés qu’il sent son odeur dans une boite de nuit, tandis que la belle se rend compte du jour au lendemain qu’elle ne déteste pas autant que ça le vampire qui la harcèle jour après jour, elle l’aime tout simplement… Un peu vite à mon gout, d’autant plus que la demoiselle est sa prisonnière au départ. Et puis à l’inverse, ils se déchirent à la vitesse lumière. C’est le jeu du "je t’aime moi non plus" habituel entre guerrier vampire et humaine incertaine.

Alors même si j’ai adoré les personnages, je les ai trouvés un peu agaçants au départ… Nelly ne sait pas ce qu’elle veut. La demoiselle accepte de devenir la maitresse d’un vampire mais refuse le monde dans lequel il vit dés la première épreuve à traverser. Elle aime Cathal pour le plaisir, oui, mais pas pour son coté guerrier qui ressort forcément quand elle est en danger. Elle m’a donné l’impression d’être très lunatique, même si je dois avouer qu’elle n’a pas froid aux yeux quand elle s’oppose au vampire quitte à le mettre en colère. Cathal de son coté est assez égoïste et ne pense qu’a ses désirs en priorité, ce que veut réellement Nelly il s’en moque… Ce qui donne forcément des étincelles ! Ce n’est pas pour me déplaire puisqu’on ne tombe pas dans une romance fusionnelle un peu lassante, au contraire.

Au delà de l’histoire d’amour de nos deux héros, l’intrigue principale est bien menée avec des disparitions de vampires dans les premières pages et de l'intervention de l'ordre de la Miséricorde dans la vie de Nelly alors qu'elle avait pourtant décidé de fuir de près ou de loin tout ce qui pouvait lui rappeler l'existence de Cathal. Les nombreux personnages secondaires donnent donc du relief au roman et j’ai adoré suivre leurs enquêtes et aventures. Certains passages m’ont agréablement surprise.

J’ai lu avec beaucoup de plaisir cette histoire de Cathal et Nelly ! Ce roman n’est pas tout à fait un coup de cœur, mais il s’en rapproche. Merci encore pour cette belle découverte. 

Et cette lecture compte pour mon challenge Mords-Moi proposé sur Mort-Sure




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire