Megan Chase, Tome 1 : Démons Personnels


Auteur : Stacia Kane
Édition : J’ai lu

Ma note 4.5/5
Morgan Chase et ses démons… Je vais en devenir accro 

« Chers auditeurs, je suis Megan Chase, psychologue. Je suis là pour vous aider à tuer vos démons personnels »
Jamais je n’aurais pensé être prise au sérieux en prononçant ses mots sur les ondes. Malheureusement, les démons existent bel et bien, et je suis apparemment l’une des seules à ne pas l’avoir remarqué. Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui me prennent pour leur ennemie et cherchent à m’éliminer. Et ma célébrité nouvelle risque de leur faciliter la tâche… Comment devenir en une phrase la cible de toues les haines ? Demandez-moi, je vous expliquerai !

Cette nouvelle série Bit-Lit aux accents démoniaque m’a convaincue ! J’avoue qu’au départ j’appréhendais un peu cette lecture puisque Megan Chase est une thérapeute qui prend les commandes d’une émission de radio, « Démons intimes », et déclenche sans s’en rendre compte les hostilités du monde des démons… Un peu comme Kitty Norville qui anime « Les ondes de minuit » pour aider les créatures de l’ombre à se sentir mieux avec leurs problèmes de la vie de tous les jours, s’attirant ainsi les foudres de bons nombres de loups-garous, vampires et autres créatures mystiques. Heureusement les similitudes entre les deux romans s’arrêtent là puisque le côté radio n’est pas particulièrement développé dans Démons Personnels. D’ailleurs Megan et Kitty n’ont pas grand-chose en commun, si ce n’est leur force de caractère teinté de fragilité.

Le premier point positif : le style de l’auteur qui a une plume particulièrement agréable à suivre. On retrouve un savant mélange de descriptions et de dialogues accrocheurs qui rythment le roman pour faire patienter le lecteur entre les scènes d’actions! D’ailleurs Megan se défend plutôt bien pour une thérapeute pas franchement habituée des salles de sport. L’adrénaline affûte les réflexes et les instincts de notre héroïne.

Le personnage principal, Megan, m’a donc beaucoup plu. Ses réactions m’ont semblé vraiment très crédibles pour une humaine lorsqu’elle apprend l’existence des démons… Passant par la dérision, la colère et la peur. La jeune femme à du mal à accepter cette idée, même si des souvenirs d’enfance lui reviennent petit à petit en mémoire et accréditent les dires de Greyson Dante, le beau gosse ténébreux de l’histoire. Pas vraiment d’originalité de ce côté là, mais leur rapprochement fonctionne sur moi : j’adore ! Et puis Megan est une femme qui fait face aux problèmes qui s’accumulent devant elle sans jamais baisser les bras, quitte à développer son pouvoir de télépathe au lieu de dresser des barrières protectrices.

Les personnages secondaires sont aussi très appréciables et surtout les frères démons qui sont les gardes du corps de Megan alors que les attaques démoniaques se multiplient. Mrs Brown ! Ils m’ont beaucoup fait rire. Vraiment géniaux ces trois-là : Malleus, Maleficarum et Spud. Dans le genre : on fonce dans le tas et ensuite seulement on réfléchit aux conséquences, je n’ai pas trouvé mieux. Trop mignon.

Et puis j’ai apprécié l’évolution des relations des différents personnages qui ne tombent pas dans la facilité pour frôler le banal et le cliché. Non. L’auteur prend le temps de mettre son intrigue en place et à aucun moment je n’ai pensé que les choses allaient trop vite entre les protagonistes. Au contraire, j’ai aimé me sentir « frustrée » quand un personnage intervient et évite ainsi que la scène de rapprochement ne tourne au lémon. Il faut donc attendre un peu pour lire une scène érotique assez soft, ce qui n’est pas pour me déplaire. Fans de J.R. Ward ou Lara Adrian, cette lecture va surement vous paraitre trop plate, mais moi j’ai trouvé que c’est justement cette tension sexuelle qui perdure entre les deux héros qui donne de la saveur au roman.

Stacia Kane a donc su m’entraîner dans son univers Infernal avec beaucoup de facilité et d’autant plus que ses démons ne sont pas tous aussi cool que Greyson Dante et les trois frères. Loin de la ! J’ai adoré que certaines créatures de l’Enfer soit particulièrement manipulatrices pour accéder au pouvoir, sans se soucier de problème de conscience en laissant des morts derrières eux. On est vraiment dans un monde de démons !

Un énorme merci aux éditions « J’ai lu » et au forum Mort-Sure pour ce partenariat. J’ai adoré cette nouvelle héroïne dont je suivrais l’évolution sans hésiter.

Et la lecture de ce roman compte pour le challenge : "Jesuis éclectique" lancé sur Mort-Sure !
 

2 commentaires:

  1. super avis ^^
    hop je le note du coup pour plus tard ^^
    bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. <3

      Hâte qu'il arrive dans ta PAL prioritaire ^^

      Bisous bisous!!!

      Supprimer