Minuit tome 6 : Les cendres de minuit


                        
Auteur : Lara Adrian
Edition Milady
 

Ma note : 3/5
Beaucoup de blabla autour d'une intrigue prenante... 



Assoiffé de vengeance après le massacre de sa famille, Andreas Reichen se retrouve confronté à Claire, celle qu'il a jadis aimée mais qui s'est liée à un autre mâle de la Lignée. Cette rencontre ravive une flamme longtemps étouffée et une fureur ravageuse, surtout lorsqu'Andreas se voit obligé d'accepter l'aide de Claire s'il veut retrouver le coupable. C'est un gouffre de désir et de plaisir qui attend les deux anciens amants.




Les cendres de minuit… Malgré mon coup de cœur pour cette série, avec des hauts et des bas selon les différents tomes, j’ai attendu plusieurs mois avant de me lancer dans la lecture de ce sixième opus. Le synopsis ne me faisait pas vraiment rêver mais je me suis forcée à passer au delà de mes a priori pour connaitre la suite de l’intrigue proposée par Lara Adrian. Et en tournant la dernière page mon avis est un peu mitigé

Le style de l’auteur est fidèle à lui-même : fluide, agréable et accrocheur, ce qui permet au lecteur de se glisser facilement dans la peau des personnages que sont Reichen et Claire. On comprend donc facilement les émotions qui les traversent au fur et à mesure des chapitres, mais j’ai trouvé que l’auteur se répétait énormément dans sa manière d’aborder les sentiments d’un guerrier face à une compagne de sang qui le met à nu (à tous les sens du terme ^^). Dans TOUS les tomes, elle nous rabâche en long, en large, et en travers que le vampire ne se sent pas digne de cette femme, qu’elle mérite mille fois mieux que lui et blablabla. Honnêtement j’aurais vraiment apprécié découvrir un héros qui assume ses sentiments, ses envies, ses pulsions, et arrête de faire souffrir la jeune femme en face de lui en ce la jouant distant pour préserver son bien être présumé ! Au final ça ne fonctionne jamais… et ça me lasse^^ Pourtant, j’ai un peu peur que ça ne change pas dans les prochains romans. A voir !

L’intrigue quand à elle m’a beaucoup plu ! Le fait que la compagne de sang soit déjà liée à un vampire de l’aristocratie met une difficulté supplémentaire dans la romance et ce n’était pas pour me déplaire. Au départ cela donne des scènes d’action assez sympathique… avant d’entrainer le lecteur dans l’angoisse de cette femme qui assume totalement ses émotions pour celui qu’elle aime, mais subit les assauts de son véritable compagnon qui n’hésite pas à la punir douloureusement par leur lien de sang. Claire peut donc paraitre très naïve, du genre potiche, dans les premiers chapitres, mais au final elle se révèle être une femme forte, prête à se mettre en danger pour ce qui lui semble juste et bien sur par amour. On reste dans un roman Bit-Lit où l’histoire de cœur est au centre de tout^^

Un gros point positif : Les compagnes  de sang ont un vrai rôle dans la vie des vampires de l’Ordre ! Jusqu'à présent elles ne servaient pas à grand-chose, si ce n’est à calmer ces chers messieurs en leur offrant leur sang… Cette fois, elles prennent les choses en main pour sortir pendant la journée et faire avancer l’enquête pendant que les vampires restent à l’abri du soleil. Enfin une vraie avancée qui j’espère continuera par la suite !

La suite qui d’ailleurs promet des tensions supplémentaires à la lecture des dernières pages du tome 6, même si je me doute bien que Lara Adrian ne changera pas sa recette à l’eau de rose.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire