Strom : Le collectionneur


Auteurs : Emmanuelle et Benoît de Saint Chamas
Édition Nathan

Ma note : 2/5

"Dans les sous-sols du Louvre, une société occulte œuvre pour protéger l'humanité : la confrérie des Chevaliers de l'Insolite. Elle préserve le secret de l'existence de mondes insoupçonnés, invisibles au commun des mortels. Aujourd'hui, l'organisation recrute la prochaine génération de chevaliers. Raphaël et Raphaëlle sont de ceux-là. Maîtrise des sciences paranormales, télépathie, lévitation, les jumeaux développent, en parallèle de leur vie de collégiens ordinaires, les capacités inexplorées de leur esprit. Désormais initiés aux pouvoirs du Strom, ils se lancent bientôt à la recherche d'un objet précieux, dérobé à la confrérie par un mystérieux collectionneur..."

Comme souvent dans mon cas, c’est la couverture de ce livre qui a attiré mes yeux et qui, plus encore que la description de l’éditeur, m’a poussé à l’acheter. J’ai d’ailleurs été agréablement surprise de trouver un petit cadeau glissé à l’intérieur : Un marque page au couleur de roman. Merci les éditions Nathan !

Les auteurs nous parlent dans ce roman d’une société secrète dissimulée dans les sous sols du Louvre (cela me rappelle vaguement une autre histoire…) et comme prévu nous plongeons dans les abimes de l’histoire du monde, à la découverte des mystères de la vie terrestre mais aussi extraterrestre.

Après un prologue qui met le lecteur en suspense, et des premiers chapitres rondement menés, avec l’intronisation des jumeaux à la Confrérie des Chevaliers de l’Insolite, il me semble que les événements s’enchainent trop facilement ensuite. Raphael et Raphaëlle ne sont pas particulièrement surpris qu’une telle institution puisse exister et acceptent d’y entrer sans plus se poser de questions. D’ailleurs, ils se révèlent être d’une brillance exemplaire, bons élèves, sérieux, fidèle en amitié… Ils ne rencontrent d’ailleurs pas de réelles difficultés pour arriver à la résolution de l’énigme finale grâce à leurs grandes facultés d’esprit ! On en vient même à se demander si les adultes ne sont pas totalement idiots… Tristan le parrain, et membre actif de la confrérie, est de nombreuses fois distancé par l’intelligence des jumeaux, qui eux n’ont que 12 ans et seulement quelques semaines d’entrainement… Et puis autre questionnement, une confrérie qui peut se payer le luxe de siéger sous le Louvre, ne peut elle pas mettre à disposition de ses membres un système de surveillance des preuves performant ? Ainsi, on verra la pièce à conviction principale de l’histoire être dérobée sans que personne ne soit réveillé par une alarme ou un chien de garde hurlant à la mort. Non non, le monsieur repart sans être inquiété. L’intrigue manque donc d’une part de complexité à mon sens et la fin du roman, comme la majorité des chapitres, m’a beaucoup déçu. Une nouvelle fois tout est trop facile.

Malgré tout, le style d’Emmanuelle et Benoit de Saint Chamas est très agréable à lire. Les chapitres sont fluides et on n’accroche pas sur les mots. Même si le fond de leur histoire m’a laissé un peu désabusée, j’ai passé un bon moment avec ce livre. Les passages avec les mouchards des jumeaux m’ont beaucoup fait rirent, particulièrement celui de Raphael, Sparadrap ! 

Un livre à conseiller aux jeunes lecteurs, qui seront sans doute passionnés par cette histoire, mais je doute que les adultes amateurs du genre fantastique soient réellement satisfaits…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire