Queen Betsy tome 5 : Vampire et Casée

Auteur : Mary Janice Davidson
Edition Milady

Ma note : 3/5
Un tome pas franchement utile à la progression de l'intrigue


Betsy a des problèmes par-dessus la tête. Pour commencer, elle va fêter son anniversaire : trente ans + un an de sa vie après la mort. En plus de l organisation du mariage, elle a pris la décision d arrêter de boire du sang, sans consulter son fiancé, Éric Sinclair, le roi des vampires en personne... En d autres termes, elle n a vraiment pas la tête à recevoir des visiteurs, même s il s agit de puissants vampires européens qui se sont enfin résolus à lui présenter leurs respects. 



Après un premier essai de lecture peu concluant il y a quelques mois, j’ai réussi à me remettre dans l’histoire de notre chère reine des vampires et cette fois je suis allée jusqu’au bout de ce cinquième tome. Pourtant, même si je suis fan de cette série depuis sa première sortie en librairie, je n’ai pas franchement été emballée par « Vampire et Casée »… A part la couverture que je trouve superbe, le contenu des quelques chapitres n’a pas réussi à me faire sourire autant que d’habitude, et je dois même avouer que je suis contente d’en avoir enfin terminé avec ce tome.

Les personnages restent fidèles à eux même et c’est ce qui m’a fait le plus rire au final. Essentiellement l’attitude de Sinclair face à la blondinette qui devient vraiment insupportable au fil des lignes à cause de son entêtement à ne plus boire une seule goutte de sang ! Quelle idée ?! Encore une lubie de notre Betsy qui ne se rend pas compte qu’elle devient une véritable garce égoïste ! En effet, trop occupée par son petit nombril, elle ne se rend pas compte que ses meilleurs amis ont des problèmes plus importants à régler que de supporter ses crises de nerfs ! Sans parler de ses fidèles sujets qui commencent à douter de sa belle majesté… Comment leur en vouloir d’ailleurs ?! Une reine qui ne boit pas de sang, qui prie, qui s’occupe plus de ses moutons humains que des problèmes de son peuple… Pas de quoi les rassurer ! Mais Betsy reste Betsy^^

Les dialogues restent un gros point fort de ce roman, même si parfois j’ai trouvé que l’auteur nous perdait un peu en oubliant de préciser qui parle dans des échanges à rallonge. Mais qu’importe, il n’est pas difficile de comprendre le sens de la conversation au final puisque tout ça reste assez futile. On reste dans une lecture facile et légère.

L’intrigue traine en longueur dans ce tome… et n’apporte pas grand-chose à l’histoire. On se rend seulement compte que les bourdes de la blonde confortent pourtant son statut de souveraine sans qu’elle ne s’en rende compte. Et un point intéressant, même si Betsy arrive à gérer son coté vampire, elle n’en reste pas moins très attachée à ses émotions d’humaine. Ce qui la rend vraiment unique en son genre !

Je peux donc dire que ce tome n’est pas franchement utile, mais donne néanmoins envie de continuer la série… En espérant que l’auteure ne se perde pas trop en blabla dans le tome 6 !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire