Les mystères de Harper Connelly tome 1 : Murmures d'outre-tombe

Auteur : Charlaine Harris
Edition J'ai lu

Ma note : 4/5

"Depuis que j'ai survécu à la foudre, je suis capable de sentir et de revivre les derniers instants des morts. Contrairement aux apparences, cela peut s'avérer utile: on me contacte pour retrouver les personnes disparues... Du coup, j'en ai fait mon métier. C'est sûr, tout le monde n'apprécie pas la façon dont je gagne ma vie mais, puisque je dois vivre avec ce "don", autant m'en servir. Tolliver, mon demi-frère, m'accompagne. Un associé dont je ne peux me passer. Aujourd'hui, nous allons à Sarne dans l'espoir de retrouver une adolescente. Dénicher le corps ? Facile ! Mais quitter la ville, c'est une autre affaire !"



Ce roman fantastique/policier arrive à point nommé pour enfin me réconcilier avec Charlaine Harris, qui m’avait particulièrement déçu avec sa série « La communauté du sud ». Son style est, ici, toujours aussi facile à lire avec son franc parlé, ses belles descriptions de personnages et de lieux, mais cette fois le résultat est beaucoup plus agréable à mon sens. Plus d’intrigue et moins de sexe ! Et même si nous retrouvons les même éléments que dans ces précédents romans (une héroïne avec une faculté mentale hors du commun, des meurtres, une population hostile, des beaux garçons…) j’ai tout de même été séduite par les lignes de l’auteur. 

Harper Connelly est capable de sentir la présence des morts et a décidé d’en faire son gagne pain. Accompagnée par son demi-frère, Tolliver, elle parcoure les villes au fil de ses rendez vous avec les vivants… tout comme les morts.  Parfois l’affaire est simple, on lui demande juste  une visite au cimetière afin de déterminer les causes d’un décès pour rassurer une veuve éplorée, mais les choses se compliquent quand il lui faut retrouver un corps perdu dans la forêt. Les vibrations la guide mais l’épuisent tout autant et c’est dans ses moments difficiles que la présence de son demi-frère est encore plus réconfortante. (Leur relation fraternelle m’a parfois semblée ambiguë même si au final mes soupçons ne se sont pas révélés… Peut être par la suite ou alors je me suis royalement trompée^^) Pour autant, Harper n’est pas une voyante et ne peut pas voir les assassins des victimes qu’elle retrouve, à la plus grande frustration de certain.

A Sarne, ville de sa dernière mission, Harper est rappelée, ainsi que Tolliver, et suspectée par le Sherif suite au meurtre de la mère de la victime retrouvée quelques jours plus tôt. Il lui faudra donc démêler ce sac de nœud elle-même, avec l’aide des indices que laissent les défunts, pour pouvoir quitter la ville. Les autorités policières semblent comme toujours dépassées par les événements et seule Harper pourra découvrir la vérité… petit point qui manque d’originalité et donc négatif à mes yeux ! 

En résumé, ce livre est une bonne découverte et il me tarde d’en découvrir la suite ! Merci au forum Mort-Sure et aux éditions J’ai lu pour ce jeu concours qui m’a permis de recevoir ce livre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire