Filles de Lunes tome 4 : Quête d'éternité


 Auteur : Elisabeth Tremblay
Édition de Mortagne


Ma note 5/5
 Dois-je encore dire que je suis fan? 


Le temps est à l'orage dans l'univers de Darius et les événements se précipitent. Alors que Saül découvre le secret d'Ulphydius et déploie les races sous sa gouverne à la conquête des mondes parallèles, Roderick crie vengeance et Alejandre savoure sa nouvelle puissance. Le sire Canac s'allie les Salamandres et marche vers Ramchad dans l'espoir de s'approprier le commandement des milliers de mécréants qui reposent depuis des siècles sous les sables du désert entourant la cité.

Le bonheur des retrouvailles est de coute durée pour Naïla et Alix, happés par la tourmente. Après un détour par le Sommet des Mondes, la Fille de Lune maudite et son Cyldias devront voyager vers Bronan, où ils feront des rencontres déterminantes. Pendant ce temps, Andréa et Kaïn redonnent vie à une ville morte en y accueillant les Orphelins des Sages et les Insoumises.

Dans l'ombre, plusieurs oeuvrent sans relâche, espérant la mort de Mélijna, la défaite de Saül, la résurrection des meilleures Filles de Lune et la débandade de la Quintius. Malheureusement, les défis sont immenses et le temps semble compté...

Captivant ! Voila le mot que j’utiliserai si on me demandait de résumer mes ressentis à la fin de lecture de ce Tome 4 des aventures de Naïla, cette fille de lune (entendez par là magicienne d’exception) qui se bat pour sauver la Terre des Anciens d’un Sage qui ambitionne de contrôler les peuples à l’aide de la magie noire. Ce résumé est complètement restrictif et ne parle pas des différentes intrigues qui s’immiscent dans cette histoire plutôt banale, mais je ne veux en aucun cas briser des secrets qui enlèveraient le charme de ces romans absolument géniaux !

Elisabeth Tremblay nous entraine une nouvelle fois dans cet univers fantasy fascinant sorti de son imaginaire, et c’est un réel plaisir de la laisser nous guider aux travers des passages qui relient les différents mondes à celui de la Terre des Anciens, mais aussi au delà des failles temporelles et au dessus des chaudrons bouillonnants des sorcières en pleine préparation de potions… La plume de l’auteur est toujours aussi agréable à lire et, sur moi, complètement hypnotisante, à tel point qu’il m’est toujours difficile de refermer le livre. L’envie de continuer me dévore en cours de lecture des chapitres et la frustration me gagne quand arrive la dernière ligne. J’aime tout particulièrement cette tension entre les personnages qui aurait pu disparaitre à cause de leur rapprochement, à l’image par exemple de Naïla et d’Alix, mais il n’en est rien ! Ils gardent la spontanéité qui les caractérise. D’autre part, j’ai aussi beaucoup apprécié certain rappel de l’univers de Brume, NOTRE terre, avec des allusions à Francis Cabrel et d’autres souvenirs nostalgiques de la vie moderne de notre héroïne.

Les changements de narrateur qui avaient pu me gêner dans le tome précédent, sont ici parfaitement gérés et l’alternance des histoires communes des personnages permet de garder un rythme soutenu et de comprendre toutes les petites subtilités de la magie présente dans l’univers créé par Darius. On en apprend ainsi aussi beaucoup plus sur les allégeances des protagonistes, jusqu’ici parfaitement dissimulées ! Je ne m’attendais pas à certain « retournement de veste » et j’ai vraiment adoré ! Le tome 5 promet d’être angoissant et j’ai peur pour l’avenir de certains de mes « chouchous ». Car en effet, malgré les combats personnels que se livrent les personnages, la grande guerre n’a pas encore eu lieu… Que nous réserve l’alliance du Sire de Canac avec les salamandres ? Melijna réussira-t-elle à réveiller les morts pour en faire son armée ? Les orphelins des sages seront-ils à la hauteur de la tâche qui les attend ? … Toutes ces questions qui laissent le lecteur en suspens !

Je remercie milles fois les éditions de Mortagne et le forum Mort-Sure pour m’avoir permis de bénéficier de ce partenariat. Grâce à vous j’ai pu suivre l’évolution d’une jeune femme déterminée et j’ai découvert une série qui fait partie de mes plus beaux coups de cœur en lecture ! Merci !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire