Filles de Lune tome 5 : L'héritier

Auteur : Elisabeth Tremblay
Edition de Mortagne

Ma note : 5/5
Voila c'est fini... Je suis triste, mais quelle merveilleuse histoire! 

"Aux portes de Ramchad, l’affrontement est inévitable. Dans la cité, les troupes se préparent au pire : la résurrection de l’armée des morts. En ce temps de guerre, des mesures de guerre doivent être prises. Des alliés seront malheureusement sacrifiés…

Pendant qu’Alejandre et Mélijna jubilent à l’idée d’écraser leurs ennemis, Saül donne le coup d’envoi au recrutement de ses soldats. Le sorcier conduira bientôt des milliers d’hommes vers un destin cruel, première étape de sa domination sur la Terre des Anciens. Partout, des clans se forment, des ennemis pactisent, des vengeances s’exécutent.

Plongée malgré elle dans ce chaos, Naïla est obnubilée par Alix. Lentement, ce dernier lui échappe. Le jeune homme qui rêvait autrefois de sauver la Terre des Anciens affronte aujourd’hui ses pires démons. Le descendant d’Ulphydius est soumis à des tentations inattendues. Et, dans l’esprit de ses compagnons, le doute s’insinue : saura-t-il résister à l’appel de cet héritage qu’il n’a jamais désiré ?

Au moment où il vit ses heures les plus sombres, et que ses défenseurs tombent un à un au combat, l’univers créé par Darius peut-il encore aspirer à la paix ?"

Voila, je viens de tourner la dernière page de « l’héritier » et même si j’ai essayé de prendre mon temps pour déguster les chapitres de ce dernier tome des « Filles de Lune », je n’ai pas pu résister à la tentation de lire ce roman en quelques heures… Et ce cinquième livre est comme les quatre premiers : PASSIONNANT ! Une fin comme je l’avais imaginé! Les lèvres imprégnées par la poussière d’un champ de bataille. Les oreilles étourdies par les paroles d’incantations magiques et des crissements des lames qui font couler le sang. Les yeux baignés de larmes face aux sacrifices des mancius et à la mort qui s'immisce inévitablement dans les deux camps. Les mains tendues tournant les pages maudites du grimoire d’Ulphidius en quête d’une formule qui pourrait encore changer la tournure des événements et le nez au dessus d’un chaudron en espérant créer la potion miracle !

Vous l’aurez compris, malgré des facilités dans la résolution de certains conflits, la fin de cette série m’a emballée

Arrivée à ce stade de l’histoire, je connaissais parfaitement les différents personnages, leurs allégeances, leurs ambitions, leurs caractères… (Même si cette fois nous n’avons pas de glossaire en fin de tome) et j’attendais avec impatience les grands événements annoncés dans la "Quête d'éternité" : La bataille de Ramchad et l’accession de Saül au pouvoir de la Terre des Anciens! Sans parler des intrigues secondaires, mais toutes aussi importantes, comme le devenir sombre d’Alix qui comptait beaucoup à mes yeux puisqu’il était l’un de mes personnages favoris depuis « Naïla de Brume », ou le soulèvement de l’armée des morts par la terrible Mélijna! J’ai d’ailleurs particulièrement aimé la description faite de la sorcellerie déployée par cette vieille harpie pour arriver à ses fins. Comme toujours, la torture et les potions d'obéissance sont ses armes favorites!

Je dois avouer qu’Elisabeth Tremblay ne m’a pas déçu ! Aucun détail n’est oublié dans ce dernier tome et même si certaines péripéties m’ont parfois parues trop longues ou au contraire trop courte selon les personnages abordés, j’ai dans tous les cas été séduite, happée, par la manière dont les choses évoluent… Et certains passages m’ont particulièrement émue ! Essentiellement ceux concernant les protagonistes, Naïla et Alix, qui ont réussi à me tirer quelques larmes. La violente dualité qui les oppose malgré leurs sentiments amoureux est parfaitement retranscrite de leurs deux points de vue et il est impossible de ne pas y être sensible! Je ne me lasserais pas de lire, relire encore et encore ses dialogues et descriptions qui m’ont donné la chaire de poule. Oui… je crois que l’auteure à parfaitement réussi à me faire oublier que je me trouvais dans mon canapé, et m’a entrainé dans leur intimité, comme dans leur lutte quotidienne pour survivre et voir le monde de Darius changer. En bien ou en mal d’ailleurs… Mais ne comptez pas sur moi pour vous dévoiler  la fin de cette histoire! 

Il ne me reste plus qu'a imaginer ce que deviendront les différents mondes après la dernière page... Et cette fois je ne pourrais pas compter sur un tome 6 pour m'éclairer. C'est bien dommage, malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin! Mais les protagonistes de ces romans continueront à vivre dans ma petite tête. L'histoire n'est pas encore tout à fait finie! Elle ne le sera sans doute jamais...

Merci Mme Tremblay pour ces romans que je conseille à tout le monde! Pour une première lecture du genre fantasy, comme aux amateurs du genre. (Merci d'être aussi présente et disponible pour les fans sur les réseaux sociaux^^) Merci aux éditions de Mortagne qui m’ont vraiment offert de superbes cadeaux en me permettant de lire et chroniquer ces différents qui sont un véritable coup de cœur! Et merci au forum Mort Sure et à Louve pour ce/ces partenariats sans qui je n’aurais peut-être encore pas ouvert la première page de « Naïla de Brume »! Merci!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire