Les arcanes du chaos




Auteur : Maxime Chattam
Edition Albin Michel



"Yael est loin de se douter qu'il existe des secrets qui mettent en danger ceux qui les découvrent. Le jour où des ombres apparaissent dans ses miroirs pour lui parler codes secrets et sectes millénaires, elle se croit folle ou possédée. Projetée dans un jeu de piste infernal, pourchassée par des tueurs, Yael se retrouve au cœur d'une lutte ancestrale. Qui n'a jamais rêvé de tout savoir sur l'assassinat de JFK ? Sur le 11 septembre ? Et si l'histoire n'était que manipulation ? Quand le diable s'en mêle, la terreur ne fait que commencer..." 


Offert par une amie il y a quelques mois, le livre, qui possède pourtant une jolie couverture, est resté quelques temps dans ma bibliothèque sans que je ne le touche. Il me semblait toujours trouver un autre roman fantastique plus intéressant ou un recueil de textes à l’eau de rose à lire pour me détendre, plutôt que de me plonger dans l’univers tendu d’un thriller… Je m’y suis cependant résolu un soir d’oisiveté et j’ai regretté de ne pas l’avoir ouvert plus tôt ! 

Les arcanes du chaos… Moi qui ne suis pas habituellement une grande amatrice du genre policier, j’ai pourtant littéralement dévoré ce livre. Maxime Chattam est un excellent auteur dont les chapitres nous baladent le plus naturellement du monde entre angoisse, suspense et théories gênantes, tout comme ses héros qui ne sont franchement pas épargnés. 

Yael, une parisienne au passé en apparence sans histoire, se retrouve enrôlée dans une sombre aventure lorsqu’elle commence à voir apparaitre des mouvements et des ombres dans les miroirs de son appartement. En plus de la terrifier ces illusions se mettent à lui envoyer des messages plutôt perturbants… Ne croyant pas aux histoires surnaturelles, la jeune femme va tout faire pour éluder ce mystère.

 Avec l’aide de Thomas, un étranger rencontré dans un bar, elle va suivre les différentes pistes laissées par ces ombres, qui la conduiront dans les souterrains parisiens, puis vers Genève et enfin à New-York où se déroule le dénouement de l’intrigue. Au fil des lignes de Chattam, l’héroïne plonge dans de nombreuses énigmes, comme celles liées à Kennedy et à Lincolm , mais également dans les brumes de son passé. Yaël y fait d’ailleurs des découverte déstabilisantes qui ne manqueront pas de la perturber, tout comme ses traqueurs envoyés à ses trousses pour l’éliminer, elle, ainsi que son compagnon d’infortune. 

S’en sortiront-ils ? Je vous laisse le découvrir !

2 commentaires:

  1. Super chronique, j'étais contente de la lire car nous n'avons pas les memes lectures (surtout que je lis à la vitesse d'un escargot alors j'ai du mal à te suivre! ;))
    Les arcanes du chaos..! Moi j'ai adoré ce livre... Au delà de l'histoire de Yael et de Thomas, j'y ai trouvé une grande réflexion autour de la théorie du complot et de la compréhension de l'histoire en général. Le tout en restant près des personnages principaux, c'est la que réside pour moi la plus grande force de ce livre.

    Bref, merci pour cette chronique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihihi c'est l'une de mes premières chroniques ^^ Je garde aussi un très très bon souvenir de ce livre, d'ailleurs je le conseille souvent autour de moi. En lecture "détente" pour quelqu'un qui veut lire l'été, ou à des personnes plus avertis sur le genre thriller, mais le fait est que ce Chattam est vraiment excellent. Il est troublant et m'a fait me poser pas mal de question : l'histoire des codes barres surtout! C'est cette anecdote que je me rappelle en particulier... Brrrr ça fait quand même froid dans le dos.

      Contente que tu ais aimé =) Et puis même si tu lis doucement, tu lis!!! Et ça c'est déjà super important ♥

      Supprimer