Une vie de pintade à Berlin

Auteur : Hélène Kohl
Éditions Calmann-Lévy

Ma note : 4/5

"Berlin, capitale de l’Allemagne et de l’Europe, capitale de la fête, capitale de la liberté… Berlin où l’on vient tour à tour s’encanailler et s’inspirer, une ville qui n’en finit pas de connaître des transitions. En huit chapitres décoiffants, Une vie de Pintade à Berlin vous guidera dans ses coulisses féminines, avec carnet d’adresses pointu et radioscopie en profondeur des habitants. Que vous soyez Berlinoise pour un week-end, une année ou une vie, Une vie de Pintade à Berlin vous montrera le chemin des plaisirs teutons. Afin que vous aussi puissiez dire : « Ich bin eine Berlinerin." 



Berlin… Je ne connaissais pas particulièrement cette ville  avant de lire « Une vie de pintade à Berlin », n’ayant jamais eu l’occasion d’aller en Allemagne au cours de mes voyages. Seuls me revenaient en mémoire mes souvenirs d’école, et donc, plutôt liés à des faits marquants et dramatiques de l’histoire. Ce fut donc un véritable plaisir de découvrir cette métropole au travers des yeux des femmes et des lignes d’Hélène Kohl. J’étais bien loin de m’imaginer une ville aussi vivante, jeune et moderne. 

C’est presque en amie que l’auteur nous invite à la suivre dans les rues de la ville. J’ai vraiment eu l’impression d’être à ses cotés, chez la coiffeuse, dans les boutiques, dans les clubs, à son club de yoga… à l’écouter me parler de cette vie Berlinoise qu’elle connait depuis dix ans. Ne se basant pas que sur son ressenti personnel ou ses a priori, Hélène Kohl va, en bonne journaliste, chercher les informations sur un thème (sorties, mode, indépendance des femmes, alimentation, sexe…)  et son récit est agrémenté abondamment de témoignages d’autres pintades, ce qui permet de s’imprégner aisément des divers sujets passés à la loupe dans les chapitres. Amusants, légers mais aussi tragiques et poignants, les paroles de ses femmes m’ont fait passer du rire aux larmes en l’espace de quelques pages. 

Tous les sujets importants de la vie des pintades sont abordés, sans tabous, dans les huit chapitres proposés dans ce livre, et de nombreux clichés s’effondrent pour ne laisser place qu’à la vérité. Berlin s’est relevée de son destin funeste pour devenir une ville dynamique où se presse la jeunesse en quête de liberté (sans être Woodstock pour reprendre les mots de l’auteur), une belle revanche !  

« Berlin, the place to be » voila, en quelques mots, le message principal que j’ai retenu de ce livre. Il me tarde à présent de me rendre dans quelques unes de ses bonnes adresses proposées par l’auteur. Cet été peut être... pour déployer mes plumes de pintade dans un de ses club branchés après avoir partagé un barbecue sauvage entre amis, ou m'asseoir dans l'un de ses cafés un dimanche soir pour regarder la série policière fétiche allemande et repartir ensuite avec le fauteuil où j'aurai bu tranquillement ma bière...

Merci à Livraddict et aux éditions Calmann-Lévy pour ce partenariat. Ce fut réellement une superbe découverte! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire