La Prophétie des Enfers

Quelque chose de terrible est arrivé. Satan a libéré les Anges Déchus et la Terre est en péril. Car les Damnés ont soif de sang et de destruction. Tandis que les troupes célestes tentent d’arrêter la folie meurtrière de leurs anciens frères, Erael part en quête de la prophétie qui contient la clé pour renvoyer les Damnés aux Enfers. Accompagné d’Emmanuelle, une terrienne dont le destin semble inextricablement lié à l’augure, l’ange est déterminé à mener à bien sa mission. Pourtant, il se surprend bientôt à éprouver de profonds sentiments pour la jeune femme… Mais les anges n’ont pas le droit d’aimer ; et toute relation est strictement interdite. Entre l’amour et le devoir, Erael devra choisir… 
 
- Pour celles qui aiment les anges
- Pour celles qui adore les prophéties incomplètes
- Pour celles qui veulent suivre des personnages attachants


Avant toutes choses je tiens à remercier les éditions Harlequin et plus particulièrement E.C. Tanengam pour ce partenariat que j'ai eu la chance d'obtenir via facebook. C'est avec un grand plaisir que j'ai découverts l'univers d'Ouram et suivi Erael, l'ange gardien qui porte cette intrigue du bout de ses ailes ensanglantées.

Dés les premières pages j'ai tout de suite accroché avec la plume de l'auteur. Le style est bien travaillé, avec de belles descriptions qui permettent au lecteur d'imaginer le monde dans lequel évoluent les personnages. Et puis  l'action n'est pas mise de coté puisque les anges gardiens  se retrouvent très rapidement confrontés à leurs frères déchus qui envahissent la Terre après des siècles d'emprisonnement dans les Enfers de Satan. Alors que la guerre fait rage et que les pertes se comptent par milliers, il ne reste qu'un seul espoir aux anges pour espérer la victoire, trouver la clé cachée sur Terre dont parle une prophétie millénaire... Erael est donc chargé de cette mission et, avec Amy, il devra faire un long voyage à travers Ouram pour réaliser ce dessein qui sauvera le monde et renfermera les damnés dans les Enfers. 


J'ai vraiment adoré ce coté mythologique autour des anges gardiens et archanges, du combat entre Lucifer et l'Entité, de l'amour interdit pour préserver le sens du devoir et la protection des humains... Par contre, je dois avouer que j'ai eu beaucoup plus de mal dans ma lecture à partir du moment où apparaissent des créatures telles que les loups garous, les vampires, les géants, les sirènes et autres magiciens ou sorciers. Dans ma tête il n'avaient rien à faire là avec les anges et je trouve personnellement qu'il n'y avait pas besoin de ce gloubiboulga de personnages autour d'Erael et d'Amy pour que l'intrigue soit prenante. Sur moi ça a même eu l'effet inverse... tant qu'ils ne se sont pas retrouvés "seuls", je me suis ennuyée même si certains passages autour de la magie développée par la jeune femme sont assez prenants. Heureusement les anges gardiens et déchus reprennent plus d'importance dans les derniers chapitres et ont réveillé mon intérêt jusqu’à la fin. Moi qui suis souvent très critique sur les combats entre les anges,  cette fois je suis pleinement satisfaite de la manière dont E.C. Tanengam les met en scène. Au top! Juste comme je les imaginais. Et puis la romance prend tout son sens pendant le dernier affrontement et là il m'a été carrément impossible de décrocher jusqu’à la dernière page! C'est tellement beau. J'adore.


Alors même si le second tiers du livre m'a déçu, j'ai vraiment passé un très bon moment avec l'entrée en matière et le dénouement de cette histoire. J'ai d'ailleurs hâte de découvrir la suite!!! Parce que c'est impossible de nous laisser sur une fin comme celle là.


Et cette lecture compte pour mes challenges :

7 commentaires:

  1. Réponses
    1. Oui un très bon moment de lecture ^_^ Hâte de pouvoir lire la suite.

      Supprimer
  2. Tu me donnes super envie de le lire ! *o* Je sens qu'il va bientôt se retrouver dans ma bibliothèque... :) ♥

    RépondreSupprimer
  3. Je suis actuellement en train de le lire et j'aime beaucoup pour l'instant ! Je reviendrai lire plus en détail ta chronique lorsque j'laurai fini ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^_^ Hâte de pouvoir en papoter plus longuement avec toi alors.

      Supprimer