Minuit, tome 11 : Le Fil de l'Aube


Mira est une puissante guerrière au service de l’Ordre qui maintient la paix précaire existant entre vampires et humains. Elle ne jure que par sa mission jusqu’au jour où celle-ci ramène dans sa vie Kellan Archer. Un combattant ex-membre de la Lignée qui a disparu mystérieusement après une nuit de passion torride, des années auparavant. À présent ennemis, les deux ex-amants sont obligés de choisir entre leur devoir et le désir qui les consume depuis toujours.


ATTENTION RISQUE DE SPOILERS SI VOUS N'AVEZ PAS LU LE TOME 10

Ralala cette série ! Onze tomes et pourtant je suis toujours aussi fan des guerriers vampires de Lara Adrian et de leurs compagnes de sang. Un vrai moment de plaisir à lire cette suite même si ce n’est pas tout à fait un coup de cœur. Et oui, il est difficile de passer après Chase ^_^ et de rebondir après l’explosion de l’intrigue principale dans le précédent tome. 

On retrouve ici deux enfants de ce monde surnaturel : Kellan et Mira. Tous les deux recueillis pas l’Ordre au fil de l’histoire, ils ont ici bien grandis puisque 10 ans se sont écoulés depuis la Première Aube (fin du tome 10 où l’existence des vampires est dramatiquement révélée aux humains). Devenus adultes et dans un climat de paix relative, on aurait pu s’attendre à ce que leur romance ne soit pas inquiétée… Sauf que Kellan est déclaré mort dans l’explosion d’un entrepôt, laissant Mira complètement désemparée et au bord du gouffre malgré qu’ils ne se soient jamais liés l’un à l’autre en échangeant leurs sangs. La jeune femme s’investit alors pleinement dans la mission de l’ordre et devient une guerrière impitoyable poussée par l’envie de venger la mort de l’amour de sa vie. Sauf que huit ans plus tard, elle comprend que Kellan s’est servi de ce drame pour s’enfuir et embrasser la cause des rebelles qui cherchent à mettre à mal la nation vampire. Et c’est là tout l’originalité de ce roman : la trahison et le mensonge ! Mira en premier, mais aussi l’Ordre en entier, se retrouvent confrontés à l’implication de l’un des siens dans des attentas, des meurtres ou des sabotages contre le propre camp. Quel crédibilité ont-ils alors qu'un sommet de la paix est en préparation? Les décisions ne seront pas facile à prendre... Absolument Génial ! Même si l’implication de Kellan dans la rébellion est peut-être un tout petit peu sur-vendu à mes yeux ^^ Je retiens surtout la présence de tous les personnages principaux de la série même s'ils ne sont que rapidement évoqués pour certains (Snif Chase n'apparait que trop peu ^_^ ) et la grande responsabilité des talentueuses compagnes de sang.

Après autant de livres et la résolution de l’intrigue principale dans le tome 10, on pourrait croire que l’auteur n’aurait plus grand-chose à nous dévoiler sur ses personnages, mais ce n’est absolument pas le cas. Au-delà de l’intrigue principale autour de Mira et Kellan, il apparait un nouvel ennemi bien plus dangereux encore que Drago… Les atlantes ! On en avait déjà entendu parler précédemment, mais Lara Adrian donne un coup d’accélérateur dans les révélations concernant ces immortels qui seraient parents avec les compagnes de nos vampires… Ok, l’idée parait peut-être énorme en sachant que l’auteur nous dit déjà que les vampires ont des origines extraterrestres, mais pour moi ça passe.

Ce tome est donc un pilier pour faire le lien entre l’ancienne génération de vampire qui a résolu l’affaire Drago et une nouvelle intrigue qui mettra en avant les nouvelles recrues. Des ptits jeunes qui seront surement à la hauteur de leurs ainés avec un soupçon d’insolence supplémentaire. 

Vivement la sortie du tome 12, mais il va me falloir de la patience puisqu’il ne sortira au USA qu’en aout… alors en France…

Et cette lecture compte pour mes challenges :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire