Le Destin d'une Déesse : La Reine des immortels

Auteur : Aimée Carter
Édition : Darkiss

Ma note : 5/5
 Coup de coeur pour cette suite!!!

« Acceptes-tu le rôle de Reine de l'autre Monde ? »
Au moment d'être couronnée, Kate est assaillie de doutes. Régner pour l'éternité au côté de Henry, qui se montre inexplicablement distant ? Sentir sans cesse planer l'ombre des ses rivales, Calliope et Perséphone ?
Elle n'est pas sûr.
Mais un coup de théâtre fracassant ne lui laisse pas le choix : sous ses yeux, en pleine cérémonie,... Calliope fait enlever Henry...



Si la lecture du premier tome de cette série m’avait un peu déçu (voir mon avis sur Le Manoir des Immortels), ce second opus m’a nettement plus convaincue. Je dois même avouer que c’est un coup de cœur malgré quelques petits défauts ici ou là. Impossible de dire autre chose puisque j’ai dévoré les 400 pages en l’espace d’une nuit =)

On retrouve donc Kate après ses six mois passé loin du manoir d’Eden et surtout d’Henry, le dieu des Enfers qu’elle aime et pour qui elle a affronté des épreuves afin de devenir sa Reine. On peut s’attendre à ce que les deux amoureux se sautent dans les bras après une si longue séparation, mais ce n’est absolument pas le cas. Ouille ! Henry est plus que distant et la demoiselle se met à douter de la décision qu’elle a prise en s’engageant à passer l’éternité à ses coté. Elle l’aime, certes, mais vivre dans l’ombre de Perséphone pour le restant de sa vie ne lui semble pas vraiment supportable… d’autant plus quand la belle blonde refait son apparition après avoir choisi « l’exil ». D’accord, cette alliance avec l’ex-femme d’Hadès n’a pour but que de vaincre Era/Calliope qui à décider de libérer un titan pour se venger de Kate et de toute les autres immortels, mais quand même… Les intentions de Perséphone ne semblent pas très claires, d’où les doutes de la jolie Kate. 

L’intrigue m’a vraiment embarqué dès les premiers chapitres et il n’y a pas de temps morts. Cette fois l’auteur nous plonge en plein dans la mythologie grecque, avec la visite de l’Autre-Monde, des pouvoirs naissants, des Dieux qui se battent pour sauver l’humanité, et un dangereux titan qui cherche à sortir de sa cage dorée. Si l’ambiance mythique m’avait clairement manqué dans le premier tome, dans la Reine des Immortels tout est rattaché aux Dieux et à leur mode de vie. J’ai adoré ! 

Le personnage de Kate m’a vraiment plu dans ce tome. J’admets qu’elle se répète beaucoup, mais ça ne m’a pas gêné du tout puisqu’on ne peut que je se mettre à sa place. Comment ne pas ressasser sans cesse les mêmes questions alors que « l’homme » avec qui elle doit passer le reste de son existence semble l’éviter à tout prix ? Que sa principale rivale cherche à faire comprendre à Henry que leur histoire est bien terminée en usant de stratagème quelque peu… belliqueux au lieu de s’effacer discrètement ? Autant de doutes qui tournent et se retournent dans l’esprit de Kate, alimentés par les paroles de James, son meilleur ami et le dieu Hermès, qui lui affirme qu’elle peut se détourner de son rôle de Reine à tout moment. La pauvre. A sa place je crois que je n’aurais pas eu une telle patience avant de prendre ma décision. 

Les autres personnages sont aussi bien maitrisés et leurs apparitions dans l'histoire parfaitement dosées. Ava/Aphrodite est un peu moins présente et ça ne m’a pas manqué du tout puisque son exubérance commençait à me taper sur les nerfs. Là son rôle est bien défini et encadré, même si elle reste vraiment une amie fidèle tout en n’oubliant son côté peste quand il s’agit de tergiverser sur le passé avec Perséphone. Elle m’a bien fait rire. Henry, lui, je n’arrivai pas franchement à le cerner au début du roman, mais au fil des pages l’auteur nous donne des explications sur son comportement et au final il m’a vraiment touché… même si ça n’excuse pas tout. J’ai beaucoup aimé les passages où il se retrouve en tête à tête avec Kate et où l’on voit que, malgré les épreuves déjà affrontées, leur mariage reste fragile. Ça m’a plu et je n’aurai pas voulu qu’ils soient soudés et inséparables alors qu’ils ne se connaissent que depuis six mois. 

Je pourrais encore vous parler de ce roman pendant des heures et des heures, mais je vais terminer cet avis en disant que les sentiments de Kate m’ont vraiment ému et que l’histoire m’a tenu en suspens jusqu’à la fin. Maintenant il me tarde de lire la suite !!! Ba oui, l’auteur nous laisse sur un épilogue de fou. Ça devrait d’ailleurs être interdit^^ 

Et cette lecture compte pour le challenge Darkiss :

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. J'avoue que le premier tome m'avait un peu déçu, mais là j'adoooore =) On pourrait presque se faire une LC pour le troisième tome.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. ;) Si tu as l'occasion je te conseille de découvrir cette série.

      Supprimer