Le Grimoire au rubis, tome 1 : Le Secret des Hiboux

Auteur : Béatrice Bottet
Édition : Casterman

Ma note : 4/5
Un roman pour jeunes lecteurs que j'ai apprécié

Avant de mourir, dame Hermelinde confie à Bertoul une importante mission : se rendre à Paris pour remettre un mystérieux grimoire au puissant mage Gurhaval. Mais, malgré le soutien de la jeune Blanche, la route de la capitale est semée d’épreuves et d’ennemis cruels. Et dans le ciel nocturne planent sortilèges et oiseaux de mauvais augure…


Voila un petit roman jeunesse très sympathique sur lequel j’ai craqué au salon du livre de Montreuil. Je ne connaissais absolument pas cette série du Grimoire au Rubis, ni Beatrice Bottet, alors je me suis surtout laissée tenter pour avoir une dédicace ^^ Et au final je ne suis vraiment pas déçue. Bien sur, c’est un roman clairement destiné aux jeunes lecteurs, mais j’ai passé un très bon moment entre les chapitres de récit et les recettes magiques qui s’éparpillent ici et là. 

Les personnages principaux sont attachants et je me suis laissée porter par leurs aventures même s’ils n’ont rien de très original. Bertoul, un jeune musicien sans le sous qui quitte le château où il a vécu et part sur les routes pour accomplir la mission que lui a laissé sa protectrice au moment de mourir, et Blanche, une demoiselle de bonne famille qui cherche à fuir un mariage organisé par ses frères afin de renflouer les caisses familiales désespérément vide à cause de leur gout pour les jeux d’argent. Ces deux là vont donc s’allier et parcourir ensemble le chemin qui les sépare de Paris en évitant les pièges de cette époque moyenâgeuse. J’ai aimé voir leur relation évoluée au fil des pages, passant de la simple coalition pour survivre à une véritable amitié. Quant aux « méchants » de l’histoire, ils sont de ceux que j’aime détester : imbuvables, orgueilleux, tyranniques et finalement ridicules. Je me suis bien amusée à voir dans quelle galère les deux héros réussissent à bloquer leurs poursuivants.

La magie n’est pas très présente dans ce premier tome, à part avec les apparitions de hiboux qui guident Bertoul et Blanche quand ils se retrouvent dans des impasses, mais la résolution de l’intrigue laisse à penser que les choses vont devenir de plus en plus fantastiques à l’avenir. A voir… 

Il me tarde de me plonger dans la suite de cette histoire car, même si je ne suis plus l’enfant visée par ce texte, je suis tombée sous le charme de la plume de Béatrice Bottet. 

2 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas mais ça a l'air sympathique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;) c'est une lecture agréable et simple autour d'un univers médiéval fantastique original et pas inspiré d'une légende. C'est ce que j'aime.

      Supprimer