Hunger Games, tome 2 : L'embrasement



Auteur : Suzanne Collins
Édition : Pocket Jeunesse

Ma note 5/5 
Une suite toute aussi prenante !!!

 
Après le succès des derniers Hunger Games, le peuple de Panem est impatient de retrouver Katniss et Peeta pour la Tournée de la victoire. Mais pour Katniss, il s'agit surtout d'une tournée de la dernière chance. Celle qui a osé défier le Capitole est devenue le symbole d'un rebellion qui pourrait bien embraser Panem. Si elle échoue à ramener le calme dans les districts, le président Snow n'hésitera pas à noyer dans le sang le feu de la révolte. A l'aube, des jeux de l'Expiation, le piège du Capitole se referme sur Katniss...


La lecture du premier tome de Hunger Games m’avait vraiment séduite par son originalité et je pensais que la suite ne serait surement pas à la hauteur de mes attentes pour l’avenir de Katniss… Et pourtant « L’embrasement » est aussi un pur coup de cœur ! Je n’imaginais pas ressentir une telle tension en lisant les lignes de Suzanne Collins, mais je me suis laissée surprendre par l’ampleur de son intrigue. Whaou !! Cette auteure est un génie ^^ 

Si j’imaginais bien que Katniss et Peeta n’auraient pas le droit à une vie calme après l’épisode des baies, je ne pensais quand même pas que le président Snow utiliserait sa plus mauvaise botte secrète pour renvoyer nos héros dans l’arène après leur tournée de victoire. La pression morale que le président du Capitole inflige à la brunette est déjà suffisamment horrible en soi après les premiers jeux, puisqu’il la rend responsable des soulèvements dans certains Districts, mais ce n’est rien comparé à ce qui attend Katniss lorsqu’elle est désignée une seconde fois lors de la moisson pour les Hunger Games… Si je trouve que certains héros n’en bavent pas suffisamment dans certains romans, ce n’est absolument pas le cas ici. Pétard de pétard ! On se demande même si notre insaisissable Katniss pourra de nouveau respirer en paix si elle parvient à gagner une nouvelle fois. Ce qui est statistiquement très peu probable… D’autant plus que l’arène  de l’expiation est nettement plus dangereuse que la forêt, les grottes ou les buissons où elle avait pu trouver refuge pour la 74ème édition. De l’eau salée, une jungle truffée de piège, et des catastrophes qui se répètent étrangement. Tic Tac… 

Rolala. Je n’étais plus sous la couette chaude de mon lit, mais bien dans l’arène à trembler au moindre bruit, à souffrir des blessures des différents pièges, à chercher des solutions pour survivre et à angoisser en sachant qu’il ne peut y avoir qu’un seul vainqueur. Impossible de lâcher le livre avant le dénouement. 

Cette fois Peeta est inévitablement mon personnage préféré. Le garçon reste fidèle à lui-même malgré les horreurs qu’il a vécu dans l’arène et même s’il souffre de la manipulation délibérée de la fille dont il est amoureux… Une véritable bouffée d’air frais dans cet univers irrespirable de tensions politiques et de menaces déguisées ! Son amour inconditionnel pour Katniss est tellement touchant malgré la distance qu’elle installe délibérément entre eux. On ne peut que le féliciter d’être aussi protecteur à son égard. Bien sur, c’est tout à fait compréhensible de la part la jeune femme qui agit de cette manière pour éviter de faire souffrir Gal (personnage qui m’insupporte !!! RRRrrr), mais aussi pour se protéger des véritables sentiments qui fourmillent dans son cœur. D’ailleurs elle est toujours assise entre deux chaises face aux deux garçons … alors la fuite est un excellent moyen d’éviter de prendre une décision les concernant. Katniss sait juste une chose : elle doit protéger Peeta à n’importe quel prix ! Quitte à bousculer les plans et les règles établies par les juges des Hunger Games.  

La fin du dernier chapitre nous pousse à lire la suite sans attendre et je suis contente d’avoir le tome 3 près de moi pour le commencer tout de suite ^^ 


 Et cette lecture compte pour mon challenge "Je suis éclectique" proposé sur Mort-Sure :) 


2 commentaires: