J'ai épousé un serial killer


Auteur : Bill Floyd
Édition : Pocket

Ma note 5/5
Presque un coup de coeur! 


En changeant de nom et d'adresse, Leigh Wren pensait avoir tiré un trait sur son passé. Peine perdue. Les révélations du père d'une des victimes lui font tomber le masque.
Oui, la jeune femme a bien été mariée à un serial killer. Non, elle ne savait rien des meurtres horribles de son ex-époux.
Mais pour ses voisins, ses amis, elle est coupable. Comme son ex-mari. Comme ce copycat qui reproduit ses crimes et sème la terreur. Leigh est de nouveau prise au piège de l'horreur, ainsi que son fils...


Merci aux éditions Pocket ! Merci au forum Mort-Sure ! Ce partenariat est une excellente surprise de lecture qui m’a captivé pendant toute cette tristounette journée d’hiver. Impossible de décrocher. Juste le temps d’aller me préparer un thé à la mangue, de revenir m’installer devant la cheminée et hop, je me suis replongée dans les lignes de ce roman qui a su me captiver jusqu'au moment de tourner la dernière page de l’épilogue. J’ai adoré ! 

Il faut dire que le style de l’auteur est particulièrement agréable à suivre. Fluide et efficace pour accrocher le lecteur, Bill Floyd nous entraine dans la vie de Leigh : ex-femme d’un tueur en série rattrapée par son passé et par les remords de n’avoir jamais rien soupçonné sur la seconde vie de Randy. Même si elle sentait bien que quelque chose clochait depuis quelques temps dans l’attitude de son homme, la jeune femme s’imaginait que son mari avait une liaison extra conjugale, mais en aucun cas qu’il se livrait à un rituel morbide à chaque fois qu’il partait en voyage d’affaire… Pourtant la vérité finie par éclatée et nous retrouvons Leigh, alias Nina Mosley, six ans après le jugement qui condamna Randy au couloir de la mort. 

La construction du roman en lui-même permet aussi de se glisser dans l’intrigue avec beaucoup de facilité puisque les chapitres alternent des passages entre le passé d’un couple heureux, et le présent de Leigh, alors qu’une croisade est menée contre elle par le père d’une victime qui la pense complice du meurtrier malgré son innocence proclamée par la justice. Le suspens est donc bien en place, alliant l’envie de savoir Leigh et son fils en sécurité dans la vie actuelle, mais aussi le besoin d’en apprendre plus sur le quotidien mensonger du tueur en série en découvrant les souvenirs de la jeune femme. J’ai beaucoup aimé assembler les indices laissés ici et là par l'auteur, comme les pièces d’un puzzle qu’il faut assembler pour enfin découvrir le fin mot de l’histoire. 

J’ai vraiment aimé le coté « témoignage » de ce roman, plus encore que le coté thriller qui se mélange pourtant très bien à l’ensemble du récit fait par le personnage. Leigh a peut-être fait preuve de naïveté et de faiblesse amoureuse dans sa vie de couple avec Randy, mais elle en a parfaitement conscience et doit vivre avec ses fantômes qui hantent sa mémoire. Et puis sa détermination de mère est vraiment touchante quand elle ne pense qu’a la sécurité de son fils. A sa place je pense que je réagirais de la même manière : méfiance, peur, colère, sacrifice, amour. On en oublierait presque qu’il ne s’agit que d’une fiction montée de toute pièce par l’imagination de l’auteur et pas d’un fait divers inspiré de la réalité. D’ailleurs certains passages du livre m’ont tristement rappelé la tragédie de Newtown… Ce qui à surement contribué à ma projection totale dans le roman.

J’aurais vraiment du mal à trouver un point négatif à ce livre… Si ce n’est que j’ai toujours du mal à me familiariser avec les noms des personnages américains et les villes où ils évoluent, mais ça, c’est juste un petit problème de ma part^^

Vous l’aurez compris, j’ai vraiment passé un très bon moment entre les pages de ce livre.  Il parait que l’auteur prépare un nouveau roman… j’ai hâte de lire ça. 

 Et ce roman compte pour mon challenge  "Je suis éclectique" proposé sur Mort-Sure 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire