Les sorcières de l'épouvanteur

Auteur : Joseph Delaney
Edition Bayard Jeunesse - 11.90E

Ma note 4/5
Une dose de détails supplémentaire pour apprécier encore plus l'histoire de l'apprenti 


Saviez vous que l'Epouvanteur John Gregory était prêt a tout pour garder près de lui Meg Skelton. la lamia dont il est tombé follement amoureux ? Que la sorcière Dora a été débusquée et torturée par un redoutable Inquisiteur ? Que la plus redoutable des tueuses, Grimalkin, a eu un bel enfant avec le Malin ? Qu'Alice a affronté une immonde créature mangeuse de cerveaux chez Lizzie l'Osseuse ? Et enfin, que Tom Ward a combattu une divinité celte quand il était en formation avec Bill Arkwright ? Un recueil de cinq récits fascinants et effrayants à souhait ! Des révélations palpitantes sur les personnages les plus importants de la saga de l'Epouvanteur ! 



Après avoir lu (et même dévoré) les sept premiers tomes de la série de « l’apprenti épouvanteur », je me suis facilement laissée tenter par ce recueil de textes proposé par Joseph Delaney. En l’espace de quelques heures, je me suis replongée dans l’univers sombre du Conté en attendant de m’acheter la suite des aventures de Tom Ward et de son maitre, John Gregory. 

Derrière une superbe couverture fidèle au thème et donnant l’illusion d’ouvrir un grimoire, on retrouve donc cinq petites histoires sur les différentes sorcières qui apparaissent dans les romans (Meg, Grimalkin, Dora, Alice), mais aussi une nouvelle qui vient compléter ce que nous savions déjà de l’initiation de Tom par Bill Artwright, un autre épouvanteur qui lui enseigne la chasse aux sorcières d’eau et aux banshies.

J’ai totalement ADORE cet opus! Par contre, il m’est impossible de dire à quelle histoire va ma préférence... Comment choisir entre la petite Alice qui m’a beaucoup touchée par son courage face à un mangeur de cerveau ou la jolie Meg qui s’oublie par amour. Sans parler du combat féroce de Grimalkin ou la détermination de Dora la cracheuse.

En revenant aux origines de ses personnages, l’auteur donne de nombreux détails sur la vie de ces harpies et on peut comprendre leurs ambitions obscures tout comme la méchanceté qui les anime. Etrangement, alors que je les avais détestées en lisant l’évolution de l’apprenti, dans ce livre j’ai parfois eu pitié pour ces femmes tant les épreuves qu’elles affrontent sont horribles, mêmes pour des sorcières sans pitié. Une très bonne surprise qui donnera surement une nouvelle dimension à l’intrigue de base quand je relirais l’apprentissage de notre jeune héros.

Le style d’écriture est toujours aussi fluide et accrocheur, ce qui rend la lecture vraiment très agréable. L’équilibre entre descriptions, actions et dialogue est bien respecté, ce qui donne un très bon rythme au récit. Je n’ai vraiment pas vu les chapitres défiler ! La dernière page est arrivée bien trop vite à mon gout mais je sais qu’il me reste le tome 8 à découvrir si je veux retrouver l’ambiance sombre de la lutte contre l’obscur. 

Cette lecture sera surement à mon programme pour début 2013. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire