Twilight, tome 1 : Fascination

Auteur : Stephenie Meyer
Edition Black Moon

Ma note : 4/5
Un roman que je relis pour la... dixième fois


Bella décide de quitter l'Arizona ensoleillé où elle vivait avec sa mère, délurée et amoureuse, pour s'installer chez son père, affectueux mais solitaire. Elle croit renoncer à tout ce qu'elle aime, certaine qu'elle ne s'habituera jamais ni à la pluie ni à Forks où l'anonymat est interdit. Mais elle rencontre Edward, lycéen de son âge, d'une beauté inquiétante. Quels mystères et quels dangers cache cet être insaisissable, aux humeurs si changeantes ? A la fois attirant et hors d'atteinte, au regard tantôt noir et terrifiant comme l'Enfer, tantôt doré et chaud comme le miel, Edward Cullen n'est pas humain. Il est plus que ça. Bella en est certaine. Entre fascination et répulsion, amour et mort, un premier roman... fascinant. 



Je ne sais plus combien de fois j’ai pu lire ce roman depuis cinq ans… le chiffre réel me ferait surement peur ^^ mais l’état du livre parle de lui-même : j’ai adoré ce premier tome !  La couverture est abimée à force de l’avoir embarqué dans mon sac à main et les pages ont légèrement jaunies. Pourtant, même si je connais l’histoire par cœur, je me suis surprise à découvrir de nouvelles facettes des personnages lors de cette énième lecture. Je dois bien avouer que jusque là je ne m’étais laissée entrainée que par la romance de l’intrigue, sans chercher la petite bête, mais pas cette fois. 

Le caractère des personnages m’a interpelé. Je ne me souvenais pas que Bella était si « molle » même dans sa détermination à découvrir la vérité sur le mystérieux Edward Cullen. En dehors des passages où elle se met en danger pour en apprendre plus sur ce garçon qui la laisse toute chose, je l’ai trouvé un peu aréactive face aux réactions de son entourage. Elle subit sa vie plus qu’elle ne la choisie… Mais c’est aussi ce qui fait le charme de son personnage et qui la caractérise. La miss est toujours prête à sacrifier son bien être sans rien dire pour assurer le bonheur des autres. 

Edward quand à lui m’a semblé perpétuellement en colère et lunatique. Je n’avais absolument pas gardé ce souvenir là, mais même si c’est contre lui-même ou face aux réactions de Bella, il est souvent agressif, voir blessant. J’aurais aimé que Bella le remette plus souvent à sa place ^^ Bon, même si elle prétend ne pas avoir peur de son coté vampire, on peut comprendre qu’elle essai de ne pas l’énerver outre mesure… Déjà que l’odeur de son sang est une épreuve difficilement supportable pour Edward, on peut imaginer qu’elle ne veuille pas lui compliquer la tâche. 

Je n’ai pas grand-chose à dire sur l’intrigue qui me semble assez crédible au vu du contexte présenté par l’auteur. L’arrivée des « mauvais » vampires est quand même une bouffée d’oxygène qui vient enfin mettre un peu d’action dans un rythme vraiment très/trop mielleux et romantique. 

Cette lecture m’a donc replongée dans de vieux souvenirs et j’ai vraiment apprécié malgré quelques petits défauts =) Possible que je me relise la suite d’ici quelques temps. 

2 commentaires:

  1. J'avais vraiment adoré ce premier livre que j'ai du relire je pense 5 ou 6 fois ! C'était un peu une "fascination" à l'époque justement ^^ Et puis sont arrivés les films... LOL
    Bises ^^
    PS : J'aime beaucoup l'esthétique de ton blog :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, le roman porte très bien son nom ^^ Mais c'est sur que les films ne font absolument pas ressortir l'émotion qu'on peut avoir en lisant les chapitres de Meyer. Dommage. J'avais beaucoup aimé le premier, même si aujourd'hui je ne peux plus le regarder tellement je trouve ça différent du roman et cucu la praline spécial ado. Et les quatre suivants... Poufff, non, j'ai vraiment pas accroché. Je n'ai même pas vu le dernier c'est pour dire.

      Merci pour ton message ♥ A très vite j'espère.

      Supprimer